Magazine TCS

3 janvier 2017

Une MAeC « Conversion au semis direct sous couvert » est en fin de gestation

Il s’agit d’une information de toute première importance. Cette Maec, sur laquelle lanchent quelques spécialistes des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement avec l’aide de responsables professionnels mais aussi des représentants des associations et mouvements AC depuis près d’une année, devrait voir le jour très prochainement. L’objectif de cette mesure est d’accompagner le changement de pratiques pour les productions de grandes cultures et d’améliorer sur le long terme leurs performances (...)

en savoir plus
11 novembre 2016

2016, l’essentiel c’était de participer !

C’est peut-être la petite phrase que beaucoup d’entre vous se sont répétés dans la cabine de la moissonneuse-batteuse cet été. Avec une trémie qui ne voulait pas se remplir, des cours qui plongeaient et du grain qui n’avait pas beaucoup d’allure, les comptes étaient rapidement faits dans le poste de pilotage avancé de la ferme : ça n’allait pas boucler ! S’il est inutile de refaire le film, il est, en revanche, intéressant de décrypter et d’analyser la situation avec notre angle AC. O K, les (...)

en savoir plus
25 août 2016

BLÉS PRÉCOCES ASSOCIÉS : BILAN DES ESSAIS 2015-2016

Dans le numéro de TCS n°83 du mois de juin dernier, nous avions abordé la question du semis de céréales précoce, associées à des plantes compagnes. Ce concept n’est pas récent et reprend les travaux de Marc Bonfils. Il y associe cependant nos connaissances sur les couverts d’été et le colza associé. Pour aller au-delà des idées, nous avons mis en place, avec la collaboration d’agriculteurs du réseau, trois essais de blé précoce associé. Retour sur une année difficile et riche d’enseignements.
Principes de (...)

en savoir plus
25 août 2016

INITIATIVE 4 POUR 1 000 « DU VERT PARTOUT ET TOUT LE TEMPS ! »

La France est à l’origine de l’initiative 4 pour 1000, présentée officiellement lors de la COP 21, fin 2015. 4 pour 1 000 ça parle de sol, de stockage de carbone et même de sécurité alimentaire. Si cela concerne le sol et le carbone, l’agriculture de conservation ne doit pas être loin… Voyons plus en détail en quoi consiste cette initiative et quelle est sa portée, aidés par Claire Chenu, professeur en sciences du sol à AgroParisTech.
« En mars 2015, lorsque Stéphane Le Foll évoque pour la première (...)

en savoir plus
25 août 2016

GLYPHOSATE : 18 MOIS POUR CONVAINCRE !

La saga glyphosate s’est en partie terminée en juin par une extension d’homologation par la Commission européenne jusqu’à la fin 2017. Elle a tranché et pris une décision là où les responsables des États membres avaient échoué à deux reprises le 6 et le 24 juin. Au terme de cette période, une évaluation complémentaire sur la matière active est attendue de l’ECHA (European Chemical Agency), l’autorité compétente pour le classement des substances chimiques. Son avis sera très important dans (...)

en savoir plus
29 avril 2016

FAUNE AUXILIAIRE : ET SI LES CARABES POUVAIENT CONTRÔLER LE SALISSEMENT ?

Pas si utopique… Bien qu’on ne puisse pas se reposer sur les seuls carabes pour gérer des populations d’adventices, plusieurs études confirment leur rôle significatif dans cette gestion, par la consommation importante de graines.

29 avril 2016

SERVICES ÉCOSYSTÉMIQUES ET COUVERTS VÉGÉTAUX : PROFITER DE L’INTERCULTURE POUR GÉRER LA FLORE ADVENTICE

L’identification de leviers agronomiques qui amélioreraient la fourniture de services écosystémiques, comme la régulation naturelle des bioagresseurs, dont les adventices, est devenue un enjeu crucial pour diminuer le recours aux intrants en agriculture. Les objectifs du plan Écophyto appellent à repenser la gestion de la protection des cultures en co-concevant des systèmes de production moins dépendants des méthodes de lutte chimique. Cela passe par l’élargissement de la gamme de leviers (...)

25 avril 2016

LA REVUE TCS ET L’AGROÉCOLOGIE

Vous trouverez une version plus développée dans le carnet de Frédéric Thomas
S i pour beaucoup, l’agroécologie est une nouvelle forme de discours plus écologique et un verdissement habile des modes de production agricole, les réseaux AC, qui déjà cherchent à favoriser et à utiliser des processus agroécologiques, perçoivent beaucoup mieux cette notion. L’idée n’est pas de s’interdire une action jugée trop agressive sur le milieu, ni de supprimer un intrant jugé trop perturbateur sur (...)

en savoir plus
15 mars 2016

ALASKA, UN SDISTE AU PAYS DES TRAPPEURS

Bryce Wrigley cultive 280 ha d’orge au sud-est de l’Alaska. Il ne regrette pas le pari risqué du semis direct qu’il a pris il y a cinq ans sans aucune référence dans ses conditions. Aujourd’hui, il fait office de pionnier et repousse un peu plus loin les frontières de l’agriculture grâce à l’agriculture de conservation.
Ils ne sont qu’une vingtaine de céréaliers dans tout l’Alaska, dont la plupart regroupés autour de la localité de Delta Junction, située au sud-est de l’Alaska, aux États-Unis. Bryce (...)

en savoir plus
15 mars 2016

LE COLZA ASSOCIÉ AVEC DES LÉGUMINEUSES GESTION DE LA FERTILISATION AZOTÉE

Lorsque l’on intègre des légumineuses dans le système de culture, que ce soit comme culture principale ou plantes de services, l’enjeu azote est au cœur de la réflexion. La connaissance de l’évolution des stocks et des flux d’azote, mobilisables par les différentes cultures pouvant l’utiliser, devient un atout essentiel, en particulier dans les milieux à faibles disponibilités.
L’intégration de légumineuses dans les systèmes de culture doit naturellement conduire à limiter les apports d’azote minéral et à (...)

en savoir plus