Magazine TCS

23 avril 2018

L’Agriculture de Conservation ou l’art de l’anticipation

Le mode de gestion le plus répandu et utilisé en agriculture est la réaction. Communément, après la détection d’un souci ou d’un risque (salissement, ravageur, fertilité), un diagnostic est établi et un programme de réaction est mis en œuvre pour régler le problème. Même si cette approche est utile et possède une efficacité, elle fait trop souvent abstraction du pourquoi et se concentre à minimiser des symptômes plutôt qu’à considérer les causes profondes. C’est pour cette raison que la systématisation de (...)

en savoir plus
12 mars 2018

Influence de la hauteur de coupe, gestion des chaumes

Afin d’observer la qualité de levée et le développement des couverts, une panoplie de plantes ont été positionnées avec un semoir (EasyDrill) à disque sitôt la moisson (10 juillet 2017) avec 3 modes de gestion des résidus assez tranchés : des pailles hautes (fauche à 40 cm), des pailles courtes broyées (8 cm) et des pailles courtes broyées suivies d’un déchaumage superficiel (5 cm de profondeur). Les mesures présentées sont celles de la moutarde, du pois et du sarrasin qui servent d’indicateurs ; les (...)

en savoir plus
23 février 2018

Quand l’agriculture de conservation a la patate

Souvent montrée du doigt pour son impact négatif sur le sol, la culture de pomme de terre a mauvaise réputation. Travail intensif du sol, protection fongicide, compaction à la récolte, risque d’érosion et de fuite de nitrates, le tableau peut repousser ceux qui souhaitent prendre soin de leur sol. Poussés par une préoccupation environnementale ou agronomique, une dynamique nouvelle émerge où agriculteurs et techniciens cherchent à intégrer la pomme de terre dans des systèmes plus respectueux du (...)

23 février 2018

Quand les vignerons se mettent à l’agriculture de conservation

Depuis quelques années, une part grandissante de vignerons s’approprient les couverts végétaux et le semis direct. Si la reconquête de la qualité des sols reste un de leurs objectifs, ils ouvrent également la voie à de nouveaux systèmes de cultures, plus performants sur la gestion de l’eau, de la fertilité, des adventices et, qui sait, peut-être également sur la qualité des vins. TCS, qui les accompagnent depuis le début, fait le (...)

23 février 2018

Agriculture de Conservation des Sols (ACS) : une troisième voie maintenant reconnue

Lors de son discours et de ses vœux à l’agriculture du 25 janvier dernier à Clermont-Ferrand, le Président de la République a été très clair sur la question du glyphosate. Après s’être félicité d’avoir attiré l’attention de l’Europe sur cette réhomologation qui, au final, a été réduite à seulement 5 ans avec un objectif encore plus ambitieux de sortie dans 3 ans en France, il a cependant laissé des ouvertures intéressantes. « En ce qui concerne les impasses restantes, notamment pour l’agriculture de conservation (...)

en savoir plus
5 janvier 2018

Rencontre avec Steve Groff : le point sur l’évolution de ses pratiques en AC

Depuis plus de 15 ans, cet agriculteur SDiste de Pennsylvanie (Centre Est des USA) a été souvent mis en avant dans la revue TCS. Pionner en matière de non travail du sol, il s’est investi rapidement dans les couverts végétaux pour stopper l’érosion qui ravinait ses sols dans les pentes assez prononcées de son exploitation. Si le seigle et la vesce ont été ses fers de lance pendant de longues années, il s’est fait connaître en mettant en avant le radis chinois surnommé « Tillage-radish » ou radis (...)

en savoir plus
3 novembre 2017

Concept LOME : en finir avec la crise agricole récurrente

L’agriculture est en crise ; une crise installée de longue date qui, malheureusement, dure. Or, l’agriculture a trois défis majeurs à relever : croissance, environnement, énergie. Eugène Triboi, longtemps chercheur au sein de l’Inra, nous livre ici une réflexion profonde sur cette crise agricole et sur ce que doit être l’agriculture nouvelle, selon un concept qu’il a baptisé LOME pour Légumineuses, Oléagineux et MEthanisation.
Un dossier de TCS 94 (septembre/octobre 2017) à découvrir dans le PDF (...)

1er novembre 2017

L’engrais azoté minéral plus impactant que le glyphosate

Dans le cadre de travaux de recherche à l’Université de Picardie Jules Verne, l’impact de diverses pratiques culturales a été abordé. Les résultats détaillés des diverses études ont par ailleurs été publiés dans différentes revues scientifiques internationales à comité de lecture (Cf. bibliographie). Le glyphosate étant d’actualité, l’auteur propose d’en faire une synthèse dans le cadre de cet article à découvrir dans le fichier PDF (...)

17 août 2017

Blé Précoce : place à la mise en œuvre

En s’inspirant à la fois de la méthode Bonfils (voir TCS n° 84 et 88) et de la maîtrise du colza associé, il est aujourd’hui envisageable de semer les céréales de manière précoce (fin août-début septembre), voire très précoce (juillet-août). Les objectifs sont multiples : assurer une excellente implantation des céréales avant l’hiver, dominer le salissement, donner un temps d’avance à la culture sur les limaces, et pourquoi pas, parvenir enfin à réduire efficacement la fertilisation. Dernier point et non des (...)

en savoir plus
17 août 2017

Rémunérer la qualité du sol agricole - Utopie ou nouveau paradigme pour concilier agriculture et fonctions environnementales

Introduites depuis au moins deux décennies en Europe, les mesures agro-environnementales ont mauvaise presse auprès des agriculteurs. Elles sont en outre largement considérées comme inefficaces et génératrices de lourdeur : leur modèle est donc remis en cause et des alternatives sont recherchées. Lorsqu’il s’agit du sol, premier outil de production de l’agriculteur, la résistance aux mesures agro-environnementales est un paradoxe choquant puisqu’il est clair qu’un sol de bonne qualité assure à (...)

en savoir plus