Magazine TCS

7 mai 2013

EFFLUENTS, COMPOSTS ET AUTRES PRODUITS RÉSIDUAIRES ORGANIQUES : VÉRITÉS ET DÉSILLUSIONS

S’ils sont une source de matières organiques complémentaires pour booster l’activité biologique et les propriétés du sol, les produits résiduaires organiques n’en sont pas moins le moyen d’apporter des éléments minéraux supplémentaires et, entre autres, de l’azote. Cependant, bien qu’il soit logique de les considérer comme des produits fertilisants, ces matières organiques ne seront jamais des engrais. Entre des produits de valeur plutôt fertilisante ou plutôt amendante, toute la subtilité consiste à savoir (...)

en savoir plus
7 mai 2013

MAÏS SEMENCE : DU TCS AU SEMIS DIRECT

Le groupe Limagrain, 4e semencier mondial, est un acteur majeur dans la production de semences de maïs. Cette activité est réalisée en partie dans la plaine de la Limagne autour de Clermont-Ferrand sur environ 6 000 ha.
La production de maïs semence est une culture très technique. La synchronisation des floraisons des parents mâles et femelles est un impératif qui s’obtient avec un décalage dans les dates de semis. La multiplication des passages dans les parcelles occasionne des trafics qui (...)

en savoir plus
7 mai 2013

LA QUALITÉ DE L’ORGANISATION STRUCTURALE PRIME

Soulagement… Cet hiver interminable est bien derrière nous et, avec lui, nous l’espérons, des conditions climatiques stressantes et compliquées à gérer que nous avons dû affronter depuis presque deux ans. Pour elle seule, la forte pluviométrie des six derniers mois a non seulement perturbé les récoltes d’automne et les emblavements, mais a aussi fait fondre progressivement les surfaces en céréales et en colzas dignes d’être conservées. Face à ces difficultés, si certains ont capitulé et sont revenus au (...)

en savoir plus
18 mars 2013

AGRICULTURE DE CONSERVATION EN ALSACE INNOVATIONS TOUS AZIMUTS

Les frontières sont de plus en plus perméables entre les différentes formes d’agriculture et les échanges de plus en plus nombreux. D’une part les techniques de l’agriculture de conservation commencent à intéresser les producteurs de l’agriculture biologique, mais également les maraîchers ou les vignerons. D’autre part, les TCistes s’inspirent eux aussi de ce qui se fait dans d’autres « écoles ». TCS vous propose un petit tour agronomique en Alsace.
Jean Becker, agroforesterie, (...)

en savoir plus
8 mars 2013

ESSAI BASE-FNACS DANS L’INDRE TCS ET SD, DES SYSTÈMES TECHNICO-ÉCONOMIQUES PERFORMANTS MAIS PERFECTIBLES

En 2007 Philippe Lion, agriculteur de l’antenne Base-Fnacs de Touraine, a mis en place et suivi un essai de comparaison entre le semis direct, le travail superficiel et le labour. L’essai a été installé dans l’Indre, sur la ferme de Jacques Charlot, céréalier en agriculture de conservation depuis une quinzaine d’années. La parcelle de 1,5 ha est située sur des limons battants (MOS = 2 % ; pH = 7,4). Les deux agriculteurs ont suivi et mesuré le maximum de paramètres agronomiques, techniques et (...)

en savoir plus
8 mars 2013

DISQUE INCLINÉ : MISE AU POINT ET ÉVALUATION D’UN PROTOTYPE DE SEMOIR MONOGRAINE SD

Depuis que nous avons présenté le semoir Afdi en 2006 (TCS N° 40), l’idée du disque poussé, développé par le Cemagref dans les années 1980, a fait son chemin et plusieurs agriculteurs l’ont testé et intégré avec succès sur leurs machines. Dans le Gers, c’est François Coutant, avec un petit groupe de SDistes de la Cuma de l’Horizon1, qui travaillent sur ce projet depuis 3 ans avec l’appui, pour l’évaluation des performances, d’Agro d’Oc.
Si le semis direct fonctionne bien pour les semis d’automne dans cette (...)

en savoir plus
19 février 2013

AEI : AGRONOMIE, ÉCOLOGIE ET INNOVATION

Avec ce numéro 71, votre revue TCS, qui a été lancée au Sima 1999, signe ses 14 ans. De promouvoir l’idée un peu simpliste de réduire voire de supprimer le travail du sol pour dégager des économies de carburant, de main-d’œuvre et de mécanisation tout en limitant l’érosion des sols, elle a beaucoup évolué. Même si à l’époque, nous n’en avions pas conscience, il s’agissait d’un postulat important, d’une porte d’entrée vers une vision complètement différente de l’agriculture initiant le retour en force d’un bon (...)

en savoir plus
7 janvier 2013

ÉCARTEMENT DES RANGS : LES CHOSES BOUGENT

Si dans l’absolu, et quelle que soit la culture, la répartition la plus homogène possible est favorable à une meilleure interception de la lumière et à une meilleure valorisation des ressources du sol, l’écartement des lignes de semis des cultures dites « sarclées » a toujours été une forme de compromis entre un optimum agronomique, la gestion de la culture et les contraintes de mécanisation pour l’implantation, le désherbage et la récolte. En fait, ce sont plutôt ces dernières qui ont conduit et imposé (...)

7 janvier 2013

CANADA : LARGES ÉCARTEMENTS SUR CÉRÉALES ET AZOTE LOCALISÉ AU SEMIS : ÇA FONCTIONNE !

Les grands secteurs céréaliers canadiens ont adopté en majorité les techniques de semis direct, auxquelles sont associés de larges écartements et la fertilisation localisée de l’azote au semis. La ferme expérimentale d’Indian Head a également montré tout l’intérêt de semer dans des chaumes hauts pour favoriser la levée en conditions sèches.
Dans la Saskatchewan, véritable grenier du pays qui produit près de 60 % du blé canadien et qui se place également au premier rang pour la production d’oléagineux avec (...)

en savoir plus
7 janvier 2013

COMMENT PASSER DE L’ÉBRIÉTÉ À LA SOBRIÉTÉ : L’AGRICULTURE DE CONSERVATION MONTRE LE CAP

Le changement climatique semble avoir disparu des écrans radar tant le monde est obnubilé par la crise mais 2012 a sonné la fin du protocole de Kyoto et la vérification des engagements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Le bilan est mitigé et, malgré beaucoup de communications et de débats depuis plus de 10 ans, les émissions à l’échelle de la planète ont plutôt continué de croître. Entre l’Asie qui a soif de développement et les États-Unis qui restent des énergivores, l’Europe et la (...)

en savoir plus