Dr. Elaine Ingham, biologiste américaine de réputation mondiale, connue aussi pour
ses travaux sur le réseau alimentaire du sol (Soil Food Web), le thé de compost et la fertilisation foliaire, a étudié des milliers d’échantillons de sol à travers le Globe. Cette étude a notamment révélé une relation entre les propriétés chimiques et micro-biologiques du sol et le type de plantes qui y poussent, chaque plante étant accompagnée d’un ”cheptel” micro-biologique caractéristique.
Un phénomène particulièrement intéressant concerne la corrélation entre le type de végétation qui pousse sur un lieu d’une part et le ratio champignons/bactéries (C/B) et carbone/azote (C/N) de l’autre.
La suite de cet article est à lire dans le document ci-joint, richement illustré.
Bonne lecture !
Le développement successif et symbiotique des plantes et de la vie du sol