La nouvelle génération de STRIGER : une référence pour le Strip-till

recommander cette page


Avec le STRIGER 100 capitalisez les avantages du semis direct et des TCS

KUHN STRIGER 100Depuis une vingtaine d’années, le Strip-till, technique de travail du sol en bande, tend à se développer en France. Son apparition est le fruit du travail d’un agriculteur enfouissant de l’ammonitrate gazeux. Il a observé une différence entre son maïs semé sur le rang d’engrais et celui semé de manière traditionnelle. La localisation des intrants sur le rang venait de naître. Aujourd’hui les agriculteurs américains utilisent également cette technique afin de limiter l’érosion éolienne et conserver l’humidité dans le sol.

L’essence même du Strip-till, est de ne travailler que la bande où l’on souhaite implanter la culture. Ce principe s’adapte aux semoirs monograines, pour des cultures sarclées telles que le maïs, le colza, le tournesol, la betterave et le sorgho. Le but étant de conserver un inter-rang vierge et couvert afin de limiter l’évaporation de l’eau, retarder la levée des adventices et ne pas altérer la microfaune du sol. Le Strip-till est donc directement applicable en Agriculture de Conservation.

Kuhn STRIGER 100Le rang travaillé, jusqu’à 30 cm, et avec une fertilisation adaptée permet d’avoir un sol réchauffé et ressuyé, pour faciliter la germination et un développement racinaire optimal. Le travail de la dent ameubli le sol sans créer une semelle néfaste au développement racinaire. L’inter-rang non travaillé conserve la matière organique et crée une barrière naturelle à la levée des adventices. Le Strip-till permet de capitaliser les avantages du semis direct et d’une préparation TCS sur le rang. De plus, l’agriculteur limite son temps de travail à l’hectare et réduit ses intrants (gasoil, engrais), éléments importants au vu de la conjoncture actuelle. Les différents tests comparatifs réalisés entre le Strip-till et le labour ne mettent aucune différence de rendement en évidence. Bien entendu, la technique doit être accompagnée d’un ensemble d’éléments immuables à sa réussite tels que le respect des sols (pneumatiques, météorologie), la gestion du désherbage, des résidus et la fertilisation, mais surtout de l’observation de son sol et de la faune qui compose son assolement.

En terre lourde, il est recommandé d’effectuer un passage non rappuyé du STRIGER 100 à l’automne, pour bénéficier de l’action des conditions hivernales. Ensuite, une reprise au printemps, 3 à 4 semaines avant le semis pour laisser le temps à la ligne de semis de se raffermir, se réchauffer et se ressuyer sous l’effet du climat printanier. L’utilisation des disques de reprise peut être intéressante pour travailler superficiellement la ligne de semis.

En terre légère, seul un passage du STRIGER 100 au printemps pour raffermir et préparer la ligne de semis peut suffire.

Depuis une dizaine d’années, l’expérience KUHN est au service de cette technique d’avenir. En tant que spécialiste du travail du sol et du semis monograine c’est tout naturellement que l’entreprise KUHN a lancé la gamme STRIGER. Une machine dans l’air du temps avec la hausse du coût des intrants et de la main d’œuvre, et surtout le verdissement de la PAC avec une plus grande dimension environnementale (sol couvert, rejet de CO2, différenciation des rotations). La nouvelle génération de STRIGER, le STRIGER 100, apparaît comme une référence du Strip-till et apporte encore plus d’efficacité tout en conservant sa qualité de travail. Disponible en châssis fixe ou repliable, jusqu’à 12 rangs en 45-50 cm et 8 rangs en 75 – 80 cm pour une largeur de travail d’environ 6 m. Le changement d’écartement est des plus simples avec le desserrage de brides et le coulissement des modules sur la poutre.

L’un des principaux atouts du STRIGER 100 est le réglage sans clés de la machine, qui lui confère une adaptabilité au champ exceptionnelle Les réglages hydrauliques du rouleau de rappuis et la sécurité de la dent, assurent une qualité de travail et une reproductibilité.

Chaque culture, chaque champ, chaque assolement nécessitent des réglages et des adaptations au travail pour obtenir un résultat optimal en Strip-till. KUHN répond à ces besoins en proposant le STRIGER 100, pour une adaptation rapide à toutes les situations (cultures, sols résidus, météo).

Le Strip-till est une technique qui se développe peu à peu en Europe, qui combine les avantages du semis direct et un travail plus traditionnel du sol. L’agriculteur doit être très vigilant quant à l’évolution de son sol pour adapter au mieux ses interventions. Avec le STRIGER 100, KUHN souhaite apporter son expertise et son savoir-faire aux agriculteurs qui se lancent dans le Strip-till.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?