Semoir auto construit par Jérôme
Semoir auto-construit par Jérôme en Charente-Maritime - Semis de blé
Jérôme et Audrey constatent les résultat des premiers semis de couverts végétaux
Déchaumeur Runner - Agro-Masz
Bineuse avec doigts KRESS
Interface de guidage sur bineuse

27 avenue de Paris
Beaumont Saint-Cyr 86490
+33 5 49 85 50 22

ZA le Charconnay
Saint-Symphorien 79270
+33 5 49 04 44 30

La gestion des adventices après la récolte

Quelle méthode adopter à l’inter-culture pour une gestion optimale des adventices ? Retrouvez dans cet article, des conseils pour gérer au mieux l’enherbement et choisir le bon outil de déchaumage.

Le désherbage est une priorité majeure pour tout agriculteur, quelle que soit la technique culturale adoptée. En effet, pour le bon développement des cultures, il sera important de maitriser l’enherbement.
De nombreux leviers agronomiques permettent de contrôler les adventices et notamment les interventions mécaniques telles que le déchaumage ou encore le faux-semis.

Gérer l’enherbement du sol

La connaissance des adventices pour une lutte optimale
Bien connaitre la flore adventice permettra d’orienter la méthode de lutte en prenant en compte la bonne période d’intervention, le choix d’un matériel adapté et la profondeur de travail.

Voici les principaux apprentissages tirés d’Arvalis.

Plusieurs adventices sont susceptibles de se développer dans les parcelles, avec un degré de nuisibilité qui peut varier en fonction des espèces.
Parmi les différents types d’adventices, on peut distinguer les espèces annuelles et les vivaces :
• Les adventices annuelles se reproduisent par graines et seront présentes à 85% dans les parcelles de grandes cultures.
• Les adventices vivaces se multiplient principalement par reproduction végétative. Leur particularité ? Elles stockent des réserves dans leurs parties racinaires, ce qui leurs permet de vivre de nombreuses années.

Pour lutter efficacement contre les adventices annuelles, il convient de connaître leur cycle de développement et plus particulièrement leur période de levée préférentielle. En implantant une culture à une période où l’adventice n’a pas l’habitude de germer, on peut réduire le risque de levées dans la culture.

Voici quelques exemples de périodes de levée selon les espèces d’adventices :

Période de levée des adventices

A titre d’exemple, si vous souhaitez combattre le vulpin (dont la levée préférentielle est en automne), il convient d’effectuer une implantation de culture au printemps pour un effet répressif.

Autre facteur à prendre en compte : le taux annuel de décroissance (TAD) autrement dit la durée de conservation des graines dans le sol. Plus ce taux est faible, plus les adventices seront difficiles à maitriser.
Sur les espèces dont le stock est persistant, comme les graines de Mourons des champs ou de Rumex, l’effet du travail du sol sera quasi nul.
Mais la plupart des adventices ont un TAD élevé, ce qui permet de facilement diminuer leur stock semencier.
Enfin, il faut savoir que 90% des adventices germent dans les 3 à 5 premiers cm du sol. Sur les adventices annuelles, il ne sera donc pas nécessaire de travailler profondément.

Le déchaumage

Un déchaumage réalisé juste après la récolte va permettre de stimuler la levée des adventices, c’est ce qu’on appelle le faux-semis. C’est le cas des bromes en période estivale (août) ou encore du ray-grass sur la période septembre-octobre. Une fois levées, ces mauvaises herbes seront détruites lors de la préparation du sol. Pour une bonne levée des adventices, on privilégiera un passage dans des conditions humides et douces. Selon les espèces, l’action de déchaumage devra être plus ou moins profonde. En présence de chardons par exemple, il faudra succéder des passages de plus en plus profonds pour avoir des résultats.

La technique du faux-semis

Le principe du faux-semis est de travailler le sol superficiellement (5 cm maximum) en inter-culture. Cette pratique a pour but de favoriser la levée des adventices pour ensuite les détruire. Ainsi, le stock semencier de surface des adventices est réduit avant la mise en place de la culture.

Les facteurs clés de réussite du faux-semis sont la période d’intervention, la finesse du travail du sol et les conditions climatiques.
Pour optimiser la performance du faux-semis, il faudra choisir la bonne période d’intervention en prenant en compte la période de germination préférentielle des adventices. Le faux-semis doit intervenir avant cette période.
A savoir : le faux-semis sera efficace sur des adventices en non-dormance c’est-à-dire en mesure de germer.
Il sera important de réaliser un travail fin et superficiel (entre 0 et 5 cm). L’objectif est d’assurer un bon contact terre-graine. Un outil adapté avec des équipements bien réglés seront déterminants.
Enfin, les conditions climatiques auront leur importance dans le succès du faux-semis. En intervenant sur un sol ressuyé et frais, la levée des adventices sera favorisée. Dans des conditions sèches, le passage du rouleau pourra assurer la germination.

La phase de destruction

Pour détruire les adventices annuelles, il faudra privilégier un passage de l’outil de déchaumage sur un sol ressuyé. Des conditions sèches permettront un bon dessèchement des adventices. Un seul passage à une profondeur de 4 à 5 cm suffira pour détruire les adventices peu développées. Pour une destruction optimale, il sera important de travailler sur toute la largeur de l’outil et à une profondeur constante.

Pour lutter contre les vivaces, la stratégie est différente. Leur destruction est possible grâce à un déchaumage profond (de 10 à 15 cm).
2 possibilités s’offrent aux agriculteurs pour se débarrasser des vivaces :
• Affaiblir la plante grâce à plusieurs passages (3 à 4) dans un intervalle de 10 à 30 jours et à différentes profondeurs. On parlera de stratégie d’épuisement.
• Extraire les rhizomes (organes de réserve) grâce à 1 ou 2 passages afin qu’ils sèchent en surface.

Le choix de l’outil

Déchaumeur à disques indépendants
Le déchaumeur BIZON de la marque METAL-FACH

Déchaumeur Bizon - Metal-Fach

Le déchaumeur à disques indépendants offre de nombreux avantages :
• Un bon mélange terre/débris végétaux
• Un émiettement important
• Un bon suivi de terrain grâce aux disques indépendants
• Un contrôle de la profondeur et rappui grâce aux rouleaux
Pour un travail sur toute la surface, on privilégiera des disques inclinés et ondulés.

Les principaux réglages :
• La profondeur de travail : le rouleau réglé à 3-5cm sera favorable pour réaliser un faux-semis
• La vitesse de travail : 8-15 km/h pour un bon émiettement
• Equipement : une rangée de peignes placée derrière les disques pourra accentuer l’action d’émiettement

Déchaumeur à dents
Le déchaumeur RUNNER de la marque AGRO-MASZ

Déchaumeur Runner - Agro-Masz

Une utilisation en déchaumage avec un travail pouvant varier de 5 à 25 cm.
Dans le cas d’un travail profond (supérieur à 12cm) l’outil participera à la restructuration du sol et à la destruction des repousses développées.
Dans le cas d’un travail superficiel (5 à 12 cm), le déchaumeur à dents offrira plusieurs avantages : une destruction des petites repousses, une préparation optimale du lit de semences, et un faux-semis (si l’outil est équipé d’un peigne et d’un rouleau).

Vibro-déchaumeur avec soc patte d’oie
Le vibro-déchaumeur APS de la marque AGRO-MASZ

Vibro-déchaumeur APS - Agro-Masz

Le vibro-déchaumeur permet un travail superficiel du sol (entre 3 et 10cm). L’outil permet de réaliser un déchaumage sans crainte d’un phénomène de bourrage.
D’autres avantages :
• Un bon dégagement sous bâti
• Un bon contrôle de la profondeur
• Une préparation du lit de semence optimale
• Une destruction efficace des petites repousses
Pour réaliser le faux-semis, l’outil devra être réglé entre 3 et 6 cm si la parcelle a déjà été déchaumée ou entre 6 et 8 cm si aucun déchaumage n’a été effectué.

Les principaux réglages :

• L’aplomb : le bâti doit être bien parallèle au sol
• Le contrôle de la profondeur sera réalisé grâce aux roues de jauge ou au rouleau
• Pour un bon émiettement, le vibro-déchaumeur travaillera à une vitesse de 10-12 km/h

Efficacité des différents outils sur la destruction des adventices annuelles / vivaces :

Outils de destruction des adventices

Les autres articles