Semoir auto construit par Jérôme
Semoir auto-construit par Jérôme en Charente-Maritime - Semis de blé
Jérôme et Audrey constatent les résultat des premiers semis de couverts végétaux
Déchaumeur Runner - Agro-Masz
Bineuse avec doigts KRESS
Interface de guidage sur bineuse
Broyer les couverts
Dent Michel (Agripartner )
Récolte de maïs

27 avenue de Paris
Beaumont Saint-Cyr 86490
+33 5 49 85 50 22

ZA le Charconnay
Saint-Symphorien 79270
+33 5 49 04 44 30

Le broyage dans la gestion des couverts végétaux

Broyer les couverts
Les techniques de destruction de couverts sont nombreuses. Destruction naturelle par le gel, passage d’un outil mécanique, procédés chimiques, chacun y trouve son compte. Bien souvent, le mode de destruction envisagé va dépendre des objectifs recherchés, des motivations culturales, des espèces implantées mais aussi des réglementations en vigueur.

En agriculture de conservation des sols, les outils de broyage ont leur rôle à jouer aussi bien dans la destruction des résidus de cultures que dans la gestion des couverts végétaux.

Le broyage des couverts végétaux est une technique de destruction qui ne bouleverse pas la structure du sol et qui présente de nombreux avantages agronomiques :

  • décomposition de la biomasse végétale,
  • destruction de certains ravageurs,
  • dégradation rapide des couverts,
  • protection du sol,

Les conditions d’intervention doivent, néanmoins, être prises en considération pour ne pas compacter le sol.
La destruction d’une culture intermédiaire est une étape cruciale puisqu’elle peut impacter la culture suivante. Le choix de la date d’intervention n’est donc pas pris au hasard. Il faut notamment prendre en compte plusieurs paramètres :

  • la culture suivante,
  • les espèces présentes dans le couvert,
  • la nature du sol.

D’un côté, il faut laisser le temps au couvert de jouer pleinement son rôle (piège à nitrates, protection du sol, augmentation de la biomasse). De l’autre, il faut faire attention à ne pas pénaliser la culture suivante et veiller à la disponibilité en eau et en azote.
Généralement, les CIPAN atteignent leur rôle de « pompes à nitrates » à la mi-novembre et pourront restituer en moyenne 30% d’azote à la culture suivante. La destruction peut alors intervenir à cette période, avant la mise en place d’une culture de printemps telle que le pois, l’orge ou encore la féverole. Cette date d’intervention n’est pas universelle puisqu’elle dépend de la culture à implanter et de la typologie du sol.
A noter qu’une destruction mécanique à l’aide d’un broyeur n’est pas adaptée à tous les couverts. En effet, seules les espèces poussant à une certaine hauteur et qui ne repoussent pas après avoir été coupées sont adaptés à ce mode de destruction. Le broyage n’est donc pas conseillé dans des couverts de graminées qui auront tendance à repousser après la coupe.

Parmi les espèces de couverts où le broyage apparaît efficace, on retrouve :

  • la moutarde,
  • le sarrasin,
  • la phacélie,
  • le nyger
  • quelques légumineuses à tiges hautes comme la féverole ou la vesce.

Parmi les outils proposés par Agripartner pour la destruction des couverts, on retrouve le gyrobroyeur grande largeur KPR du fabricant PRONAR. Il est proposé en 5 ou 7 mètres de largeur avec 3 ou 5 rotors.
Ce broyeur à axe vertical grande largeur est capable de broyer tous types de résidus : couverts végétaux, refus de prairies, cannes de tournesols, cannes de maïs mais aussi jachères et chaumes de céréales.
En plus de sa polyvalence, l’outil offre un très bon débit de chantier et un broyage homogène.
Gyrobroyeur Pronar
Parmi ses équipements de série, on retrouve un attelage sur piton ainsi que 6 roues à l’arrière avec des pneus larges pour une bonne stabilité et une pression homogène au sol. Chacune des trois têtes de coupe est équipée en standard de trois couteaux (jusqu’à six en option).
Deux versions sont à ce jour disponibles (5 et 7 mètres), un modèle 9 mètres est prévu pour 2024.

Dans cette vidéo « démo » partagée sur la chaîne YouTube « Agripartner TV », les essais ont été réalisés dans un couvert de moutarde et sur des chaumes de tournesol.

On y voit également le rouleau FACA de la marque DA LANDTECHNIK. Un modèle de 3 mètres qui a récemment fait son entrée dans la gamme d’outils de destruction mécanique disponibles sur le site agripartner.fr.

Les autres articles