Thierry Le Clézio, Côtes-d’Armor : une rencontre et … un déclic

recommander cette page


horsch Le ClézioA la tête d’une exploitation de polyculture-élevage en Bretagne, Thierry Le Clézio cultive 132 ha de blé, maïs ensilage, colza, orge, avoine et pois de conserve, sur des terres argilo-limoneuses peu profondes. L’atelier animal se compose d’un troupeau laitier et de taurillons.

En 1998, Thierry Le Clézio assiste à une conférence tenue par Claude Bourguignon, agronome et Alain Orhan, agriculteur pionner dans la méthode Horsch dans le département. « Le non-labour est alors apparu comme une évidence, je devais être à l’écoute de mon sol et veiller à sa pérennité. J’ai vite compris également que ce système pouvait me faire gagner du temps ». Notion non négligeable sur une exploitation d’élevage. « J’ai alors décidé de semer l’intégralité de ma sole la même année sans labourer, les blés à l’automne, et le maïs ensilage au printemps. Des semis que j’ai même réalisés après prairies sans user de ma charrue. »

Les années qui ont suivi ont révélé des avantages non négligeables, une meilleure portance des sols, un ressuyage plus rapide et surtout une meilleure homogénéité dans ses sols. « Quand je labourais je remontais de la terre jaune, desséchante, qui faisait mûrir trop vite le maïs par place et impactait donc sur les rendements. » Le choix du système Horsch s’est fait en 2003 suite à la rencontre avec Michael Horsch. « Jusqu’à lors je cherchais un système pouvant répondre à mes attentes, en vain. Quand j’ai rencontré Michael j’ai été convaincu par son système et j’ai alors investi dans un Sème-Exact pour pouvoir semer toutes mes cultures et donc gagner en débit de chantier. » Tous les outils, décompacteur, rotalabour, déchaumeur à patte d’oie ont été vendus, pour ne garder que le Sème Exact et un outil de déchaumage.

Puis en 2008 pour une question de régularité de semis et de pièces d’usure, Thierry revend son Sème Exact pour un Pronto 3DC. Il revend également son déchaumeur pour un Terrano 3 FX, pour des raisons de mélange plus intensif, de meilleur nivellement. « J’ai été séduit aussi par la simplicité de réglages de l’outil par son système de cales mais aussi d’entretien… ». Aujourd’hui le système de Mr Le Clézio est bien rodé, et lui a permis de dégager du temps d’une part pour l’exploitation, et d’autre part pour réaliser des travaux à façon pour ses voisins.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?