"Roots", la nouvelle émission sur Arte

Protéger le Climat commence dans la Terre

L’émission Roots présentée par le journaliste passionné d’agriculture Pierre Girard part à la rencontre des agriculteurs et agricultrices qui pratiquent l’agroécologie de diverses manières, en partant.... de la racine.

Cet été, Arte a diffusé 5 épisodes de l’émission "Roots" réalisée par le journaliste et youtubeur Pierre Girard.
Dans chaque émission, Pierre part à la rencontre de 2 paysans ou paysannes qui régénèrent les sols, et met en parallèle les convictions et pratiques de ces 2 personnes, pour permettre au spectateur de forger sa propre opinion. Focus sur 2 émissions.

Carbon Farming : pâturage tournant dynamique et forêt jardin

Dans cet épisode, Félix Noblia, paysan au Pays-Basque, explique comment le pâturage tournant dynamique permet de capter du carbone. En parallèle, Fabrice Desjours relate son expérience de forêt jardin, ou comment se nourrir de manière ultra diversifiée et capter du carbone dans un système multi-stratifié.

Le pâturage tournant dynamique de Félix Noblia
Le pâturage tournant dynamique de Félix Noblia
Roots, Arte
La forêt nourricière de Fabrice Desjours
La forêt nourricière de Fabrice Desjours

Du Sol Vivant à la Terre Mère : agriculture de conservation et maraîchage sur sol vivant

L’épisode est construit autour des compromis que l’on doit trouver pour lutter contre les adventices : Benoît LeBaube de la Ferme de Cagnolle a choisit la bâche plastique tandis que Sarah Singla a choisi le glyphosate.

Sarah nous emmène voir ses vaches en pâturage tournant dynamique et nous présente le fameux slake test : « On ne peut pas arrêter la pluie elle est là depuis la nuit des temps mais on peut changer les pratiques agricoles pour qu’elle entre dans la terre »

Pierre Girard va jusqu’à interroger la technique, ce qui est remarquable dans une émission grand public : « il y a d’autres alternatives : il existe le rouleau hâcheur, le scalpeur qui passe en dessous de la surface du sol, le mulch vivant… tu pourrais choisir parmi ces alternatives ? »
Ce à quoi Sarah répond : "Ces alternatives ne sont pas 100% efficaces : une partie des plantes va repartir"

Benoît et Pierre mesurent au réfractomètre le taux de Brix de patates douces en maraîchage sur sol vivant. Les taux de Brix des patates douces de Benoît sont 2 fois plus élevés que celui des patates douces du supermarché. Cela veut dire 2 fois plus de sucre, donc une photosynthèse bien plus efficace.

Les sols vivants de la Ferme de Cagnolle
Les sols vivants de la Ferme de Cagnolle

Sarah embarque Pierre Girard dans son tracteur pour semer du sarrasin au Semeato dans un couvert ayant reçu du glyphosate quelques jours plus tôt.
Pierre Questionne : « Comment convaincre les jeunes qui veulent être toujours sur leur tracteur ? » ce à quoi Sarah répond : «  On n’est plus dans une relation de domination avec la nature mais on travaille avec elle. Le métier d’agriculteur c’est cultiver la vie du sol »