Solynta : des solutions pour la patate en AC ?

recommander cette page


La patate en Agriculture de Conservation est un challenge ouvert : qui sera le premier à faire une patate qui respecte le sol ? Comment le fera-t-il ?
Notre tubercule préféré est agressif sur le sol et avec les méthodes de culture traditionnelles, les agriculteurs se retrouvent souvent avec un sol détérioré après la culture de la pomme de terre. La gestion du sol et l’itinéraire technique sont les deux leviers sur lesquels jouer pour faire une patate en Agriculture de Conservation (AC). L’entreprise Solynta aux Pays Bas s’est spécialisée dans la graine de pomme de terre. Ceci ouvre de nouveaux horizons car une culture de pomme de terre peut aujourd’hui commencer avec un sac de semences.
Il y a deux différentes manières d’utiliser cette semence. Soit on plante la graine dans le sol, au sommet de la butte (figure 1).
JPEG - 166.9 ko

Soit on sème la graine dans des bacs en serre et on transplante la plantule au sommet de la butte quelques jours plus tard (figure 2).

JPEG - 170.2 ko

Pour l’instant, l’entreprise a surtout travaillé sur le second scénario. Dans cette vidéo, ils transplantent des plantules dans un champ travaillé mécaniquement. Selon les itinéraires techniques, les moyens disponibles et le potentiel de rendement, il est aussi possible de semer les graines en pleine terre.
Il y a donc bien 3 façons différentes de démarrer une culture de patate (tubercule, graine et plantule). Ceci est un avantage pour réussir la patate en AC. En effet, il est fort possible que les nouvelles alternatives permettent de déverrouiller des problèmes techniques. Par exemple, si la patate met du temps à démarrer au printemps, il est fort possible que la plantule permette de gagner un temps précieux et de la productivité.
Néanmoins il faudra un peu de patience pour utiliser les graines à grande échelle. Solynta a prévu de vendre ses premiers sacs en 2020.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?