Des Nano-PARTICULES dans les sols ?

recommander cette page


Ron Turco a constaté que des nanotubes de carbone bruts, non fonctionnalisé, à simple paroi causent des dégâts sur une microbiologie active des sols à faible teneur organique.

(Purdue Agricultural Communication photo/Tom Campbell)

ATTENTION AUX NANO-PARTICULES, UN RISQUE POUR DES SOLS ACTIFS !

Certains types de nanotubes de carbone utilisés pour renforcer les plastiques et autres matériaux peuvent avoir un effet négatif sur la microbiologie du sol et les processus microbiens du sol, comme une étude de l’Université Purdue le montre.

Plus précisément, ces premiers nanotubes de carbone à paroi unique, non fonctionnalisés ont été présentés comme endommageant la microbiologie active dans les sols à faible teneur organique. Ron Turco, un professeur d’agronomie, a déclaré que la plupart des bactéries touchées pourraient être impliquées dans les cycles du carbone et de l’azote, qui sont des processus essentiels pour garantir un sol entièrement fonctionnel. "Il semble y avoir un potentiel plus négatif sur la population microbienne active que nous le pensions", a déclaré Turco, dont les résultats ont été publiés dans la revue Environmental Science & Technology. "Les matériaux tel que produit pourrait être une situation négative sur l’environnement si elles sont libérées dans les sols à faible teneur organique qui ne peuvent pas les absorber."

Source : News, 24 janvier 2013

http://www.purdue.edu/newsroom/releases/2013/Q1/some-carbon-nanotubes-deplete-beneficial-microbes-in-certain-soils.html

En France, une association va suivre ces aspects nano-particules : http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=NanosEtStationsEpuration



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?