Cultures de printemps : couverts végétaux et graminées adventices

recommander cette page


Semis direct de blé dans un tapis de graminées en décomposition

Une grande partie du Royaume-Uni a été semée avec des cultures de printemps cette année, depuis le blé, l’orge ou l’avoine de printemps, jusqu’au pois et au lin. Un des avantages de ces cultures est la possiblité de contrôler les graminées adventices comme le brome ou le vulpin avec du glyphosate, ce qui est à la fois peu coûteux et efficace.

Un nombre croissant de cultivateurs qui ont fait du semis direct (j’en fais partie) se sont précipités tête baissée dans les problèmes là où subsistaient de forts volumes de racines d’herbes en décomposition. La solution consistant à détruire chimiquement le couvert après le semis ne fait que décaler le problème et n’apporte pas de solution réelle. L’évidence aurait été d’installer un couvert à l’automne, ce qui a été impossible en 2012.

Semis direct de blé après un passage à vide du semoir (SD de Kuhn)

La seule voie possible aurait probablement été de travailler très légèrement la surface avant le semis. Et la machine qui semble adaptée à ce travail et le semoir lui-même, ce qu’on tenté de faire deux agriculteurs en prenant un angle de 30° par rapport au sens de semis avec des semoirs Simtech-T-Sem et Kuhn SD. Ce très léger travail a été suffisant pour réduire l’effet toxique des racines de graminées en décomposition.

Pour ceux qui avaient réussi à implanter un couvert à l’automne, la gestion de la destruction a également créé quelques problèmes de sols froids et humides sous le mulch de couverture morte (principalement de l’avoine et de la moutarde). La solution aurait été une destruction précoce ou, une fois encore, un léger travail avant semis.

Même si la plupart d’entre nous n’aimons pas travailler le sol, dans certaines situations, un léger mouvement superficiel peut faire la différence entre la réussite et l’échec. En utilisant le semoir comme un cultivateur, on utilise une machine déjà disponible et on peut si nécessaire placer une fertilisation en pré-semis.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?