Zone till ou Strip till ???

recommander cette page



- Maintenant que la règlementation a incité beaucoup d’agriculteurs a implanter des couverts végétaux avant les cultures de printemps, beaucoup d’entre vous se posent la question de labourer ces beaux couverts... Ne serait ce pas l’occasion de profiter de cette couverture, de ces résidus en surface pour démarrer l’agriculture de conservation ???
Conserver les résidus en surface est une chose, encore faut il pouvoir semer du maïs dedans et si possible le réussir, car à plus de 200 € la tonne, il n’y a plus beaucoup de place à l’improvisation.
- Voici donc un petit aperçu d’infos trouvé sur le net :

- Un salon agricole a eut lieu en Septembre dernier au Québec, l’un des thêmes abordés était le travail en bande.
Article sur Le Bulletin.com

2 petites vidéos retraçant les démos :

- Si comme moi vous avez loupé ce salon, nous allons bientôt vous proposer une cession de rattrapage, vous pourrez ainsi découvrir des strip till de différentes marques fonctionnant en France. Cette présentation sera statique car l’objectif de notre journée sera de faire témoigner des utilisateurs de machines différentes, chacune d’entre elles ont des particularitées qui leurs sont propres, et on été conçu pour un usage particulier. L’expérience de chacun des utilisateurs sera donc mise à l’honneur, mais je vous ai trouvé quelques vidéos d’une partie des machines qui seront présentes :

- Le Striger de chez Kuhn

Le Strip till Orthman

- Le Strip till StripCat

- Le Strip till Dawn ( strip till à disques ou pré-traceuse )

- Le Strip till Hiniker

- Le Strip till Jammet

Je n’ai pas trouvé de vidéo, juste cette article sur entraid’. On y parle de semer à 60 cm d’inter-rang, cela pourrait être une façon d’uniformiser nos semis monograine pour les semis de Maïs ( grain et ensilage), tournesol, colza. On a ainsi 1 seul machine, on améliore la couverture du sol afin de réduire les herbicides, et ont évite aussi d’avoir les roues du tracteur en face des dents du strip till ( 3 rangs sous le tracteur). Nous parlerons de tout cela avec un agris qui en plus désherbe uniquement sur le rang...

- L’intégral de chez Duro

- S’il n’existait qu’un concept, ce serait encore assez simple et je vous sent tout perdu après le visionnage de ces machines. Cependant, si vous avez bien regardez, vous aurez remarqué sur la dernière qu’il s’agit d’un jeu d’enfant lorsque l’on connait les erreurs à ne pas faire, et que poussière et fumée ne rime pas toujours avec performance. 3 types de graines ont été semé avec l’ensemble ci-dessus, la 1ère pour désherber, la seconde pour fertiliser et la 3ème pour récolter, tout ceci sans aucun risque pour l’enfant qui conduit l’ensemble. Pourquoi ??? comment ??? Le Cetiom viendra nous apporter un éclairage sur ces pratiques écologiquement intensive.
Vous aurez cependant remarquez que les américains fertilise systématiquement avec 1 voir 2 engrais, pourquoi s’embêtent-ils a trainer des tonneaux dans les champs ???, la fertilisation serait-elle une des clés de la réussite ???
- Zone till ou Strip till, pour moi cela était la même chose il y a encore quelques mois, mais vous aurez compris que le travail en bande est assez différent de la fissure profonde, ceci étant les 2 techniques peuvent être complémentaires et il est très probable que de nombreux constructeurs développent des machines qui peuvent être équipées de dents ( zone-till) pour un travail en condition sêche, puis on remplace la dent par des disques ( strip till) afin de réchauffer et préparer la ligne de semis au printemps, tout en incorporant l’engrais. Cela cogite dur dans les ateliers et de nombreuses nouveautées ne vont plus tarder à arriver, vous en découvrirez au Salon de Villepinte mais fait nouveau, vous pourrez aussi lors de ce salon échanger avec des utilisateurs et spécialiste de l’Agriculture de Conservation. Merci à Kuhn pour cette initiative. De nombreuses machines tournent depuis quelques années en France, poussée à l’extrême, la technique permet de se passer d’herbicides, à lire dans lesillon.info

- Que de questions, mais rassurez vous , le 24 juin prochain, une dizaine d’agriculteurs et chercheurs de toute la France viendront m’épauler pour vous donner le maximum d’infos, et il se pourrait même que les Américains débarquent....
Réservez la date, on s’occupe du programme que vous pourrez consulter sur le site de l’association BASE qui organise la journée.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?