Tout est possible - Le Film

recommander cette page


En salles le 9 octobre 2019

C’est l’histoire d’un couple qui quitte la ville avec un rêve : créer une ferme avec le plus de biodiversité possible. Ce film montre les difficultés de l’installation pour réaliser un rêve. Apprendre par l’expérience et faire des erreurs : la Nature fait ce qu’elle veut.

La première qualité du documentaire est que celui-ci évite le discours moralisateur (sur ce que vous devriez ou ne devriez pas manger), tout en montrant l’élaboration et l’évolution de leur projet, sans faire l’impasse sur les nombreux échecs en cours de route.

En commençant par la tâche de revitalisation du sol, les Chester et leur équipe de stagiaires travaillent sur le long terme pour produire un écosystème complet, comprenant de nombreux types d’élevage et autant de variétés de cultures différentes qu’ils peuvent gérer.

Alors que leur entreprise commence à porter ses fruits, la nature joue les imprévisibles et commence à créer des obstacles : des oiseaux mangent les fruits des vergers, des escargots détruisent les feuilles et des coyotes qui tuent davantage qu’ils ne mangent.

Mais si Tout est possible mérite assurément la découverte, c’est qu’il propose une fantastique illustration de l’incroyable beauté indomptable de celle-ci, de ces possibilités infinies qu’offre la complexité de la nature, comme « des métaphores non seulement de la manière dont on vit, mais également de la façon dont on affronte les obstacles ». Il est aussi exaltant de voir ce couple qui travaille dur manifester ses rêves d’une spiritualité terrestre et bienveillante, prenant soin de leur chien adopté Todd, de la truie nourricière nommée Emma (et de ses 17 porcelets) et du coq solitaire (Greasy) qui se couche auprès d’elle. Enfin, la photographie somptueuse de John Chester, qui suit la vie de la ferme sur une période de sept ans, rend hommage de manière créative à l’abondance et la beauté des terres agricoles, des arbres, des plantes et de la faune.

Ainsi, on n’a qu’une envie : remercier John Chester et son épouse Molly, tant pour leur audace que pour le fait d’avoir partagé cette formidable aventure humaine doublée d’une fable écologique réjouissante. Cette ode aux rythmes naturels de la vie, de la mort et de la régénération, certes un brin idéalisée, se révèle terriblement inspirante face à l’immensité du challenge qui attend cette génération et celle à venir. À une époque où la technologie et le matériel sont pour certains des indicateurs de succès, Tout est possible propose une vision plus traditionnelle de la vie, fondée sur ce que la terre peut donner, quelle que soit sa forme.

(extrait de http://www.lebleudumiroir.fr )


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert