Quand les paysans s’intéressent au Strip t...

recommander cette page


Vous l’aurez deviné , je veux vous parler d’une technique qui consiste à obtenir un maximum de résultat avec un minimum de matériel ...

Plus sérieux , le strip till se répand de plus en plus en France , la photo ci contre à été prise quelque part à l’Est de la France , comme quoi cette technique suscite de plus en plus d’adeptes . Le gros avantage de cet outil est qu’il permet de passer du labour à un sol vivant sans prendre trop de risque .On peut passer le Strip till en solo le jour du semis , quelques jours ou semaines avant , ou accrocher le semoir derrière et réaliser le semis un 1 seul passage . La dent va fissurer le sol plus ou moins profond afin de sécuriser l’implantation des cultures sensibles aux zones de compaction , sans perturber les horizons. L’inter-rangs n’est donc pas travaillé et reste recouvert de résidus afin de nourrir la vie du sol , protéger celui-ci et la couverture laissé privera les adventices de lumière. Voila comment on réduit de plus de 50 % le travail du sol sans prendre trop de risque , et ce 1 à 2 fois dans la rotation , les autres cultures étant semées en gratouillant seulement quelques centimètres
- Cette technique étant nouvelle , nous ne la maîtrisons pas encore parfaitement mais de plus en plus d’essais voient le jour avec des betteraves , du tournesol , du colza et bientôt des haricots . Avec mes voisins , nous avons mis en place une plateforme de recherche avec le Cetiom , l’objectif de celle-ci est de trouver des solutions pour pouvoir, demain, diminuer fortement l’utilisation de pesticides . Nous avons donc semé différentes bandes de plantes qui ont toutes un rôle et une fonction propre , on retrouve donc de la lentille , du fenugrec , du sarrasin , de la caméline , des pois , fèverolles , crotalaire , ...
- Sur chaque bande de plantes "accompagnatrices" , nous ferons des impasses soit de fertilisation , soit de désherbage , verdict en 2010 ... Au passage , quelques infos sur la largeur des inter-rangs en colza (PdF du Cetiom)

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Ceci ne sont que quelques photos pour que vous voyez ce qu’est l’agriculture de conservation , pour les plus courageux , je vous propose un lien qui vous prouvera que nos instituts de recherche cherchent , je suppose ensuite que vous serez d’accord avec moi pour dire que quelques photos valent mieux que de long discours : Avantages et limites des techniques culturales sans labour sur l’environnement

- Dans le cas ou vous préférez du concret , voici quelques dates à retenir :

==> Le 1er et 2 septembre dans le 28 , vous pourrez voir du matériel en action. Strip till et semis sous couverts
==> Le 16 Septembre dans le 41 pour le NLSD. Lors de cette journée , les organisateurs vous ont concoctés un magnifique menu varié et équilibré , vous pourrez écouter pour le plat de résistance l’américain Jay Fuhrer , accompagné par des témoignages de paysans pionniers comme Sylvain Rétifs( lire article du 02/04/09 en bas de page) . J’aurais le plaisir moi aussi d’intervenir , avec quelques petits camemberts concoctés par mon ami Guillaume .
==> Le 18 Septembre pour une conférence en petit comité avec toujours Jay Fuhrer , cette fois-ci à Chateaubourg

@ bientôt donc ...



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?