Samedi 3 octobre 2020
Frédéric Thomas

Après des séjours aux États-Unis et en Australie, Frédéric THOMAS débute son activité de conseil de terrain et, en 1999, il crée la revue TCS. Il s’appuie aussi sur sa ferme, en Sologne, des terres sableuses hydromorphes à faible potentiel, où il met en œuvre l’AC avec réussite. Il est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs du développement de l’AC en France.

Oléoze rémunère les pratiques vertueuses et durables

Sur la nouvelle plateforme, il est désormais possible de savoir, en quatre questions, où l’on se situe sur l’échelle des bonus (le maximum constaté à ce jour étant 40 €/t, sachant que ces bonus fluctuent en fonction des marchés du biodiesel et de l’énergie). L’agriculteur intéressé doit renseigner s’il a mis en place un couvert végétal ou une interculture, s’il utilise des amendements organiques, indiquer son rendement en colza ou tournesol, et préciser s’il utilise ou non la charrue sur la rotation.

Voir en ligne : Oléoze rémunère les pratiques vertueuses et durables