Mes champs muent...

recommander cette page


On arrête pas le progrès, un généticien israélien, Avigdor Cahaner, a réussi à produire un poulet sans plume . Soit, je respect ce travail, j’avais juste besoin d’une photo d’un animal "nu" pour la mettre à coté d’un sol "nu", libre maintenant à vous de me dire ce qui est le plus déconnant.......

- Voici pour moi un belle introduction pour vous expliquer comment je fais muer mes champs, comment j’enchaine les cultures en essayant de toujours avoir une couverture pour ne pas que ma terre prenne froid ( ou chaud ), je n’imagine même pas à quoi ressembleraient mes champs si mes lombrics chopaient la gastro !!!

- Voici l’enchainement que je vais vous présenter : Couvert Seigle-vesce-Maïs grain / Blé / Colza associé de légumineuse /couvert trêfle - Blé / Dérobée RGI-trêfle - Maïs ensilage / Blé . Soit sur 6 ans , 2 Maïs , 3 Blé , 1 Colza + 1 récolte de RGI/trêfle + 1 récolte quand cela est possible du couvert Seigle-vesce ou du trêfle derrière colza. Pour illustrer ma rotation du moment, je vais reprendre quelques uns de mes albums picassa, vous pourrez ainsi suivre les cultures 2012 et découvrir les rendements réalisé à ce jour, et j’ai pris quelques autres exemple pour illustrer les couverts. Ma rotation n’est pas figée et évolue en fonction des cours, de la météo et de la disponibilité en eau. Je voudrais surtout vous faire voir à travers ces différents albums la couleur de mes champs au moment des semis.

Année 1 : Couvert Seigle-vesce puis Maïs grain

Dans cette exemple, nous sommes sur un précédent maïs ensilage mais le travail aurait été le même sur un précédent blé.

oignelet 2012

Je vous reparlerai un peu plus tard de cette parcelle sur laquelle nous avons un "gros" essai fertilisation localisée, un essai variété comprenant plusieurs dates de semis....

Année 2 : Blé

Nous sommes donc ici sur un blé de maïs grain. Vous verrez ici que je me sert beaucoup des résidus du maïs pour recouvrir mes grains, c’est toujours impressionant mais cela fonctionne parfaitement. Pour le semis du couvert à la fin du blé, nous avons abandonné la technique car beaucoup trop aléatoire en raison de la paille que nous exportons, nous devons créer une rupture de capillarité mécaniquement puisque nous exposons le sol au soleil ( à la différence d’un céréalier qui broie la paille), et profitons de ce passage de compil pour implanter correctement le couvert qui suit (s’il y a).

Gibet Bas

Année 3 : Colza associé de légumineuse

Pour info, dans mon choix d’assolement, vous verrez ici que le 1er blé vient derrière un maïs grain, il est donc semé tard et en général récolté en dernier ( fin juillet). Cela m’arrange car comme il sera suivi d’un colza, je n’ai aucune intervention à faire.

Colza 2012

Année 4 :Couvert de trêfle puis Blé

Le couvert de cette exemple va évoluer à l’avenir, l’objectif ici est de produire un maximun d’azote sur cette inter-culture un peu longue ( 05 juillet au 20 octobre), ce couvert ira au bovin si possible, sinon il nourrira mes lombrics. Je choisit des espèce qui gèlent afin de pourvoir me passer de glypho. Attention toutefois, la levée du blé dans les légumineuses vivantes au moment du semis peut faire très peur, mes voisins qui commencent à bien me connaitre on eut peur pour moi, ceux qui ne m’ont pas vu semé n’ont rien vu et rien compris puisque la parcelle est passée du vert au vert !!!

Je vais choisir à ce moment de la rotation des blés un peu plus précoce semer 15 jours avant les blés de maïs grain car je veut que ces blés soit récolté tôt ( 10-15 juillet) afin de pouvoir semer un dérobée derrière et espérer tirer une coupe à l’automne. Sur l’exemple qui suit, il s’agit d’une récolte 2012 et j’ai expérimenté ici un semis sans glyphosate. Je vous laisse découvrir comment j’y suis parvenu, vous pourrez aussi lire pas mal d’infos sur l’effet "chélateur" du glypho dans les sols et les soucis de blocage que cela provoque dans le TCS 68 de Juillet 2012

Blé 2012

Voici un exemple de semis sous couvert avec le compil


Semis Blé Compil par PASTOUREAU

Année 5 : Couvert RGI+trêfle puis Maïs ensilage.

Sur cette album, le RGI a été ensilé au printemps avant le semis du maïs. Un glypho a été fait pour stopper le redémarrage du RGI, mais je vous ferait voir plus tard qu’il est possible également sur ce genre d’enchainement de s’affranchir du glypho en utilisant des variétées "stratos. Je vous mettrais plus de photo des maïs dès que nous aurons ensilé un peu.

Essart Haut 2012

Année 6 : Blé

Je n’ai pas d’album pour illustrer ceci, surement parce que inconsciement ce mode de semis me plait peu puisque évidemment on sème sur un sol nu. La récolte du Maïs ensilage a lieu vers le 25 septembre et je ne peut en 3 semaines couvrir mon sol avec un couvert. Cependant le semis au compil me permet de laisser le chaume sur le sol, on gratouille seulement le sol et 50 % des pieds de maïs restent accroché au sol, ce qui permet en cas de gros orage à l’automne mais aussi des pluies de l’hiver de limiter l’érosion.

- Merci à Guillaume pour le beau camembert qui résume ma rotation



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?