Lundi 7 janvier 2019

Frédéric Thomas

Après une formation BTA/BTS, suivie de nombreux séjours aux États-Unis et en Australie, Frédéric Thomas devient professeur de mécanique et d’agronomie dans un lycée agricole, puis débute son activité de conseil de terrain en matière de simplification du travail du sol.En 1999, il crée la revue « TCS » spécialisée dans les techniques sans labour.

Également agriculteur en Sologne, il cultive des terres sableuses hydromorphes à faible potentiel. En associant les techniques sans travail du sol, la conception de nouvelles rotations de cultures, les couverts végétaux et les apports de compost, il a réussi à améliorer la fertilité de ses sols.

Il est aujourd’hui l’un des acteurs du développement de l’agriculture de conservation en France.

Long term ag change impacts stream water quality

In the early 1990s, Acton Lake in southwestern Ohio had a muddy problem. Large amounts of sediment from nearby farms were entering the lake’s watershed. These sediments traveled through streams draining the landscape and were filling up the lake.
So, the USDA gave local farmers incentives to change some of their farming practices. One of these practices was conservation tillage, in which the soil is plowed less often. That can reduce sediment runoff.

Voir en ligne : Long term ag change impacts stream water quality