Levée de colza ratée : le peaola pour se rattraper ?

recommander cette page


Lorsque la levée du colza d’hiver déçoit, peut-on le transformer en peaola d’hiver ? Réussir une bonne levée de colza n’est pas toujours facile. Les ratés sont souvent retournés. Mais pourrait-on aussi utiliser un colza moyen pour faire un peaola ?
Peaola en WallonieLe peaola d’hiver est l’association du colza d’hiver et du pois d’hiver (figure 1). Le but est de récolter à la moissonneuse batteuse un mélange de grosses graines (pois) et de petites graines (colza) dont la valeur commerciale est supérieure au colza seul et/ou au pois seul. La séparation du pois et du colza se fait au trieur à grain. Le peaola d’hiver peut se semer en 2 temps : le colza en été et le pois en automne.
Densités de semis peaolaLe tableau 1 donne quelques indications en termes de densité de semis. Le peaola d’hiver est une culture nouvelle, ces valeurs restent indicatives.

Lorsque la levée du colza déçoit mais que la densité de levée est homogène, il est tentant de compléter la population par du pois et de ce fait, de cultiver du peaola. Cette stratégie est la bonne si le colza n’a pas reçu de désherbant néfaste au pois et si la population de colza est homogène sur la parcelle (figure 2).
Stratégie pour tranformer un colza en peaolaEn effet, la levée de colza peut être raté de 2 façons. La première est un manque de pieds sur toute la parcelle, c’est-à-dire que chaque mètre carré a eu le même taux de perte (par exemple, sur toute la parcelle seulement 1 graine sur 3 a donné un pied). Le manque est homogène. La seconde est un manque réparti de façon aléatoire (par exemple, sur le haut de la parcelle, il manque plus de 50% des pieds et dans le bas de la parcelle, il n’en manque aucun). Le manque est hétérogène. Comme le montre la figure 2, le manque homogène permet de transformer une parcelle de colza en parcelle de peaola. Alors que le manque hétérogène demande à l’agriculteur une stratégie différente.
Transformer un colza raté en peaola est prendre un risque car le peaola d’hiver est une culture nouvelle pour laquelle il y a peu de référence et qui demande l’accès à un trieur de graines. Néanmoins, l’alternative principale est de retourner le colza et de semer une autre culture avec tous les investissements que cela demande (retourner le colza, passer le semoir, semence, …). C’est pourquoi le peaola d’hiver semble ici une alternative économiquement viable car l’investissement est limité (un seul passage de tracteur avec une dose de semence réduite). Comme toujours, avant de retourner une parcelle, la calculette est le premier outil à prendre en main.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?