Les couverts d’été de Frédéric Thomas en 2022

Malgré un été sans eau, Frédéric Thomas estime que ses couverts d’été 2022 font partie du top 5 des couverts qu’il a réalisés en 20 ans d’agriculture de conservation.

  • Quelle a été la dynamique de développement du couvert semé en direct après la récolte d’un triticale ?
  • Comment le couvert agit-il sur la dynamique de l’azote et notamment l’azote restitué au maïs qui suivra ?
  • Quelle quantité de carbone est captée par un tel couvert ? Par la ferme ?

Les couvert 2022 de Frédéric Thomas

Deux calculs qui peuvent aider à la compréhension de la vidéo

Besoin en azote pour la croissance de taux de MO
Avec un C/N voisin normalement de 10, il faut environ 100 kg de N/ ha par tonne de carbone mobilisé dans la matière organique.
Comme 1 point de MO représente environ 20 t de carbone cela représente tout de même 2000 kg d’azote.
S’il faut 20 ans de bonnes pratiques pour progresser de seulement 1 point, il faudra injecter au bas mots en moyenne 100 kg de N/ha/an dans la MO.
Une partie de ce budget azote va venir de la récupération des fuites mais une autre partie doit être financée par les légumineuses à partir du moment ou la biomasse et les graines restent dans la parcelle.

Séquestration de C en km voiture
La biomasse (MS) est en générale constituée de 40-45 % de carbone. Si un couvert comme dans la vidéo produit 6 t de biomasse en aérien et 2 t en racines (ou oublie les exsudats racinaires) cela représente 8 t de MS/ha soit environ 3,2 t de carbone (8 t X 40% C). La conversion en équivalent CO2 demande de multiplier par 3,68 (pour facilité de calcul 4) afin d’ajouter les 2 oxygènes : ce qui représente ici 12,8 t EqCO2/ha.
Cependant une grande partie sera consommée par la vie du sol et respirée : retour du CO2 dans l’atmosphère. Ce coefficient, appelé Isohumique, est considéré comme voisin de 20%. Dans cet exemple nous pouvons donc considérer que 2,56 t d’EqCO2/ha vont rester dans le sol. En divisant ce chiffre par l’émission de C02 en g/km d’une voiture (150 g de CO2/km) cela correspond à 17066 km/ha (2560 kg d’EqCO2 : 0,150 CO2 kg/km). Il s’agit par ces calculs assez simples de sentir la force de la biomasse mais aussi de l’ACS en matière de séquestration de carbone.

⚠️ Nouvelle version de cette vidéo après suppression d’une erreur de calcul concernant le carbone capté par les couverts. Pour le détail du calcul, rdv sur agriculture-de-conservation.com

Malgré un été sans eau, Frédéric Thomas estime que ses couverts d’été 2022 font partie du top 5 des couverts qu’il a réalisés en 20 ans d’agriculture de conservation.

- Quelle a été la dynamique de développement du couvert semé en direct après la récolte d’un triticale ?
- Comment le couvert agit-il sur la dynamique de l’azote et notamment l’azote restitué au maïs qui suivra ?
- Quelle quantité de carbone est captée par un tel couvert ? Par la ferme ?

* Cette vidéo a été réalisée en partenariat avec le site https://agriculture-de-conservation.com/ et la revue TCS
* Les vidéos sont un outil pour la transition agroécologique. Soutenez la production de contenus de qualité en adhérant au projet les Agron’Hommes : https://www.helloasso.com/associations/les-agron-hommes/adhesions/adhesion-agron-homme