Samedi 12 décembre 2020
Frédéric Thomas

Après des séjours aux États-Unis et en Australie, Frédéric THOMAS débute son activité de conseil de terrain et, en 1999, il crée la revue TCS. Il s’appuie aussi sur sa ferme, en Sologne, des terres sableuses hydromorphes à faible potentiel, où il met en œuvre l’AC avec réussite. Il est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs du développement de l’AC en France.

Les champignons au service de l’agroécologie | larecherche.fr

Cette coopération souterraine doit être prise en compte dans nos pratiques agricoles : en privilégiant le semis sous couvert, qui consiste à semer sur la culture précédente sans travailler le sol au préalable, ou en évitant simplement de labourer trop profondément ou de laisser un sol nu, on préserve alors l’intégrité des réseaux mycéliens. Les plantules peuvent ainsi se connecter à un champignon physiologiquement actif, comme à une nourrice, et bénéficier rapidement des services écosystémiques fournis par la mycorhize, notamment le transfert d’eau et d’éléments minéraux du sol

Voir en ligne : Les champignons au service de l’agroécologie | larecherche.fr