Le compostage, ramener la matière organique dans les sols

recommander cette page


Veolia compostNos prestations de compostage contribuent à revitaliser les sols en transformant les déchets organiques en fertilisants. Du tri au traitement en passant l’exploitation de plates-formes dédiées, elles couvrent l’ensemble de la chaîne pour offrir aux agriculteurs et aux collectivités locales des solutions de valorisation de leurs déchets verts.


Des sites d’excellence

Veolia plateformeBio-déchets des ménages, boues urbaines et industrielles, déchets verts... Nos plates-formes de compostage valorisent tous types de déchets organiques via des processus de traitement innovants. Dans le Nord – Pas de Calais par exemple, nous avons développé une unité pilote de méthanisation, capable de produire des fertilisants mais aussi de l’électricité à partir du biogaz issu de la fermentation. Soutenue par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) et l’Union Européenne, l’initiative permettra d’évaluer les potentialités techniques, économiques et environnementales de cette nouvelle technique. A Dandenong en Australie, notre site a obtenu la certification délivrée par l’Agence australienne des gaz à effet de serre.

Une production récompensée

Veolia contrôleNous accordons une importance toute particulière à la qualité et à la traçabilité de nos produits, ainsi qu’au respect des normes en vigueur. Fruit de cet effort, nos composts ont été récompensés par 9 Ecolabels européens, qui garantissent la qualité environnementale du produit final. Le compost produit dans la nouvelle usine de Launay-Lantic (Côtes D’Armor) dépasse même les exigences de la future norme française NFU 44 051 et du CERAFEL (Comité Economique Régional des Fruits Et Légumes de Bretagne). Une performance rendue possible par le recours à des techniques de pointe : biostabilisateur rotatif, tri balistique et magnétique pour évacuer le verre, les éléments métalliques, etc.

Notre engagement de qualité

Depuis 1997, le Centre de Recherches pour l’Environnement, l’Énergie et le Déchet (CREED) et l’INRA étudient la valeur agronomique de nos composts issus de déchets urbains. Avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et l’ADEME, nous analysons également la sécurité sanitaire de l’utilisation de nos composts, notamment en matière de germes pathogènes. Le CREED a ainsi démontré que la maîtrise de l’aération, de la structure du massif de déchets, du profil de température et de la conduite de la fabrication du compost permettait de supprimer ces germes et les émissions olfactives.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?