La probiotique

recommander cette page


La probiotique : définition générale

Le terme probiotique fut utilisé pour la première fois dans les années 1960 pour décrire la capacité de certains micro-organismes à synthétiser des substances naturelles ayant un effet bénéfique sur la production d’autres molécules ou sur d’autres microorganismes. De nos jours, de nombreuses études scientifiques ont pour objectif la caractérisation de ces phénomènes naturels complexes.

Le groupe Lallemand est un leader mondial dans le développement et la production de ce type de microorganismes probiotiques pour la santé humaine et la nutrition animale :

www.institut-rosell.com
www.lallemandanimalnutrition.com

La Probiotique, à l’inverse de l’Antibiotique (contre la vie), consiste à favoriser la vie en inoculant des souches de micro-organismes bénéfiques. Les micro-organismes néfastes ou pathogènes se trouvent alors en situation de concurrence (sur les nutriments, l’espace, antagonismes,…) et leur prolifération peut être limitée.

Des micro-organismes bénéfiques

Dans le monde animal comme dans le monde végétal, les micro-organismes sont en majorité bénéfiques et non pathogènes.

LALLEMAND PLANT CARE a démontré une réelle efficacité de certaines souches pour la santé des plantes et apporte des solutions efficaces et durables pour la lutte contre certains pathogènes, notamment les maladies racinaires (fusarium, pythium, rhizoctonia, phytophtora,…)



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?