L’effet des orages a été aggravé par l’érosion des sols agricoles - 21/01/2019 - ladepeche.fr

Les solutions mises en avant dans les champs :
"Généraliser les cultures intermédiaires de féverole, de moutarde ou sorgho fourrager entre deux récoltes afin de ne pas laisser la terre à nu. A long terme, il faudrait enfin rompre avec les labours profonds et limiter le nombre des labours superficiels pour en arriver au semis direct. « Il existe quelques exemples de ce type de pratique dans le Lauragais » explique un spécialiste. Mais les gens qui ne labourent plus du tout aujourd’hui ont mis une vingtaine d’années avant d’y parvenir. Bien qu’indispensable, la mutation sera probablement moins soudaine qu’un orage d’été."



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert