L’echelle de Riches Terres

recommander cette page


Humm, que j’ai bien mangé, merci qui ???

Si comme moi vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année (ce que je vous souhaite), si vos papilles se sont régalées et ont su décrypter les arômes et saveurs qui garnissaient vos assiettes, alors votre corps est prêt à affronter le climat qui nous arrive, ou pas...

Je fais le plus beau métier du monde après les sages femmes qui donnent naissance à tout être vivant, je nourris l’humanité 3 fois par jour, rien que ça.
Les EGA (états généraux de l’alimentation) viennent de se terminer, et il en ressort que l’agriculteur doit donner une valeur "monétaire" à sa production (c’est cool ça !!!), mais quelle est la valeur de ce que je produis ?

Est-ce que demain mon blé aura la même valeur que celui qui a traversé les océans ? Comment le consommateur fera son choix ?

On parle beaucoup sur ce site de sol, d’agriculture de conservation, de sol en santé. Mais y a t’il un lien entre :

  • Le sol et ce que je mange ? « Probablement. »
  • Ce que je mange et le sol ?« Assurément. »

Faisons du consom’acteur notre principal allié.

Bruit de Table

Je vous propose une très belle vidéo d’Arnaud Daguin, paysan devenu cuisinier, qui colle parfaitement avec ma vision de la valeur des produits de ma ferme . Si vous allez au bout de la vidéo de 17’, je suis sûr que vous reprendrez bien une petite soupe...

invité de France inter le 30 Novembre 2017
En savoir plus sur Arnaud Daguin

Une obligation de moyens plutôt que de résultats

JPEG - 142 ko Et si demain, afin d’améliorer la valeur de nos produits, l’État encourageait les pionniers des sols vivants ?

Aides à l’agriculture : et si on rémunérait en fonction de la qualité des sols ?



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?