Du maïs à 154 cm d’écartement

recommander cette page


Sébastien Angers pratique l’agriculture biologique et régénérative au Québec. Il expérimente cette année le maïs à 60 pouces d’écartement (154 cm) pour bâtir la fertilité des sols en même temps que la culture de maïs se développe. Toute l’ingénierie de la méthode repose sur le design de la parcelle en fonction de la photosynthèse pour produire un maximum de biomasse.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert