Dimanche 8 décembre 2019
Opaline Lysiak

Après 5 années d’enseignement en lycée agricole, Opaline réalise un Tour du Monde et parcourt 12 pays en 12 mois : « Enseigner autrement l’Agroécologie". Son rêve de "créer une École d’Agroécologie Voyageuse", est devenu réalité.

Du maïs à 154 cm d’écartement

Sébastien Angers pratique l’agriculture biologique et régénérative au Québec. Il expérimente cette année le maïs à 60 pouces d’écartement (154 cm) pour bâtir la fertilité des sols en même temps que la culture de maïs se développe. Toute l’ingénierie de la méthode repose sur le design de la parcelle en fonction de la photosynthèse pour produire un maximum de biomasse.