Dents ou disques ?

recommander cette page


Quand un groupe d’ACistes enthousiastes se rencontre, la discussion tourne toujours autour des couverts végétaux, des rotations et du type de semoir utilisé.
Semis de féverole dans un couvert - semoir à disques Nous avons eu un semoir à disques pendant 16 ans et nous étions satisfaits de ses performances. Toutefois, nous rencontrons plus de conditions de semis extrêmes (humidité). Nous avons plus de cultures de printemps dans notre rotation et devons semer des cultures d’hiver plus tard afin de réduire l’impact du redoutable vulpin. De plus en plus, le semoir à disques engendre des compactions au niveau de la ligne de semis limitant de fait le développement des cultures.


Nous avons construit sur la ferme un semoir à dents très simple et l’avons comparé au semoir à disques. Semoir à dents maison J. Bullock


La culture semée avec le semoir à dents (pois de printemps) est toujours plus belle à l’oeil et en y regardant de plus près, ceci est dû à un meilleur système racinaire. Comme attendu, l’analyse des plantes montre une carence en nutriments (potassium, phosphore et soufre) dans le système racinaire le plus faible. Comparaison systèmes racinaires féverole - semoir à disques ou à dents

Mais il y a un problème… La dent remue plus de sol et favorise la levée des adventices. Mais pour tout problème, il y a une solution et je pense que cela pourrait être les cultures associées.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?