Jeudi 17 juillet 2014

Matthieu Archambeaud

Après avoir rejoint F. THOMAS dès 2003 et mis en place le site agriculture-de-conservation.com, M. ARCHAMBEAUD
a été l’un des initiateurs d’Icosystème, plate-forme d’apprentissage en ligne dédiée à l’agroécologie, l’agroforesterie et l’agriculture de Conservation qu’il anime aujourd’hui.

Carbone organique des sols : L’énergie de l’agro-écologie, une solution pour le climat

Thomas Eglin ; Service agriculture et forêt de l’ADEME - juin 2014

Socle vivant de la production agricole et de la forêt, le sol est une ressource limitée et non renouvelable à l’échelle humaine. Les sols sont de plus en plus sollicités et font l’objet de tensions entre les usages. Modification des modes de production, retournement des prairies, perte de terres cultivables ou boisées au profit de l’urbanisation, augmentation des prélèvements de biomasse … autant d’évolutions qui, mal prises en compte, pourraient affecter la qualité des sols et dissiper les stocks en carbone qu’ils contiennent. Pourtant, le sol est un atout considérable dans les stratégies de lutte contre le changement climatique. L’enjeu manque encore d’échos. Pour mieux sensibiliser les gestionnaires des territoires, les décideurs, les agriculteurs et les forestiers, l’ADEME a mobilisé experts, scientifiques, conseillers, représentants des pouvoirs publics, afin de réaliser cette brochure. Son but : expliquer l’enjeu du sol dans la lutte contre l’effet de serre et, au-delà, valoriser les bénéfices environnementaux associés à une meilleure gestion des matières organiques. Un sol en bonne santé, vivant, équilibré,stockant du carbone, accroit le potentiel de production végétale, contribue à optimiser l’utilisation d’intrants agricoles, filtre l’eau de ses polluants, développe plus de biodiversité. Cette notion de services à la fois environnementaux et économiques s’inscrit dans les principes de l’agro-écologie.


Télécharger le document
(PDF - 3.1 Mo)