Vendredi 18 octobre 2013
Matthieu Archambeaud

Après avoir rejoint F. THOMAS dès 2003 et mis en place le site agriculture-de-conservation.com, M. ARCHAMBEAUD
a été l’un des initiateurs d’Icosystème, plate-forme d’apprentissage en ligne dédiée à l’agroécologie, l’agroforesterie et l’agriculture de Conservation qu’il anime aujourd’hui.

Analyse de l’agriculture de conservation

Noémie Schaller, Centre d’études et de prospective ; 2013

Alors que toute l’histoire de l’agriculture consiste, concrètement et symboliquement, à travailler la terre, la réduction du travail du sol est aujourd’hui présentée par certains acteurs comme un levier intéressant pour améliorer les performances des systèmes agricoles. Cette réduction, voire suppression du travail du sol, est emblématique des systèmes dits en « agriculture de conservation  ». Mais cette dénomination générale cache en fait une grande diversité de pratiques. Quelles sont les implications de ces pratiques pour le fonctionnement des systèmes de culture ? Quelles conséquences réelles ont-elles sur les performances économiques, sociales et environnementales  ? Et qu’en est-il des potentialités de généralisation de ces systèmes en France ?


Télécharger le document
(PDF - 279.5 ko)