Ail, oignon, vin : une recette médiévale pour vaincre les bactéries résistantes

recommander cette page


PNG - 219.7 ko

Pour éradiquer une super-bactérie résistante aux antibiotiques, cinq ingrédients suffisent : de l’ail, de l’oignon, du vin, du cuivre… et de la bile de vache ! Un manuscrit anglais vieux d’un millénaire contient le remède contre le staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM). Les chercheurs à l’origine de cette découverte ont présenté leurs résultats étonnants au congrès annuel de la Society for General Microbiology, qui s’est tenu à Birmingham (Royaume-Uni) du 30 mars au 2 avril 2015.

Pour éradiquer une super-bactérie résistante aux antibiotiques, cinq ingrédients suffisent ! J’ai été frappé par la simplicité de cette association de produits naturels pour contourner le développement du SARM, nommé aussi MRSA dans les autres pays. C’est ce staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM) qui pose pas mal de problème dans les élevages de porcs en Allemagne du Nord. Et qui contamine de nombreuses personnes que l’on a bien du mal à soigner dans les hôpitaux en Allemagne ou aux Pays-Bas. Je reproduis ci-dessous un extrait de l’article cité en fin de ce message.

PNG - 219.5 ko

"Le Bald’s Leechbook est un des livres de remèdes les plus anciens au monde. Il contient notamment une « potion » contre une infection de l’œil, l’orgelet. La recette combine deux espèces d’Allium (ail et oignon ou poireau), du cuivre, du vin et de la bile de vache, qui doivent être laissés de côté pendant 9 jours. « Lorsque nous avons reproduit cette recette en laboratoire, je ne m’attendais à rien », déclare le Dr Steve Diggle, qui a participé aux recherches. « Quand nous avons découvert qu’elle pouvait en fait détruire les biofilms du SARM, j’ai réellement été surpris. »"

"Reste maintenant à déterminer comment ce remède millénaire agit sur les bactéries. L’hypothèse la plus probable, selon les chercheurs, est qu’il attaque sur plusieurs fronts, ce qui affaiblit la bactérie. L’équipe de Nottingham attend maintenant des financements supplémentaires pour étendre les recherches, voire les réaliser sur des patients humains."

source : http://www.pourquoidocteur.fr/Un-remede-medieval-pour-vaincre-les-bacteries-resistantes--10232.html



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?