Jeudi 24 juin 2021
Opaline Lysiak

Après 5 années d’enseignement en lycée agricole, Opaline réalise un Tour du Monde et parcourt 12 pays en 12 mois : « Enseigner autrement l’Agroécologie". Son rêve de "créer une École d’Agroécologie Voyageuse", est devenu réalité.

Agroécologie et formation avec Matthieu Archambeaud

Matthieu Archambeaud, co-fondateur d’Icosystème, partage sa vision de l’agroécologie et de la formation dans l’épisode 18 du podcast de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse.

==> Ecouter l’épisode du podcast de l’Ecole d’agroécologie Voyageuse avec Matthieu Archambeaud.

« Agroécologie ? C’est un mot dont je me méfie beaucoup. Dans certaines formations je ne parle pas d’agroécologie, je parle juste d’agriculture de conservation, d’agronomie de bon sens et tout de suite ça passe mieux »

« Nos formations permettent d’intégrer les principes de l’agroécologie dans son mode de pensée et servir aussi bien à une communauté alternative qu’à un agriculteur industriel »

« Depuis 20 ans, mon métier c’est d’entrainer tous les agriculteurs, techniciens vers l’agroécologie… et donc parfois il faut éviter d’utiliser ce terme en tout cas au début »

« Je me suis toujours vu comme un colporteur d’informations plutôt que comme un donneur d’informations… un peu comme un ver de terre qui collecte, digère et redistribue la fertilité ! »

« Si on veut une transition à grande échelle il faut que tous les agriculteurs puissent se rendre compte qu’ils peuvent faire bien mieux au niveau économique »

« On apprend que de ses échecs, le succès nous endort. C’est le gros défaut des réseaux sociaux, car on présente souvent que les succès. Créer de la confiance entre agriculteurs leur permet de partager leurs réussites et leurs erreurs. Dans les groupes privés comme sur Whatsapp, comme il y a plus de confiance, il émerge de belles choses »

« Parce que nos méthodes et contenus sont bien pensés, toute personne peut s’en emparer pour faire aussi de l’accompagnement »