Magazine TCS

21 décembre 2018

20 ans de TCS : bilan, acquis et perspectives

Avec ce N°100, la revue TCS fête donc son 20ème anniversaire.
D’un projet un peu audacieux d’un groupe de pionniers, elle a bien progressé pour maintenant s’imposer comme la référence en matière de simplification de travail du sol mais surtout, au fil des années, d’ouverture vers l’agroécologie. Si le rubriquage et le contenu des articles ont beaucoup évolué, se sont étoffés et ont gagné en pertinence, l’engagement pour une agriculture plus économe, plus autonome et plus écologisante est resté intact. Avec (...)

en savoir plus
9 novembre 2018

"La vie est un petit courant électrique alimenté par le soleil »

Alors que le semis direct sous couvert végétal se développe de plus en plus, certains s’engagent sur des voies plus complexes pour essayer d’expliquer le pourquoi du comment.
Le potentiel redox (ou potentiel d’oxydation-réduction) est une de ces voies. Alors que ce sujet était assez confidentiel, il intéresse aujourd’hui de plus en plus d’agriculteurs à la recherche d’explications par rapport à des systèmes qui sont encore en transition. Pourquoi et comment le potentiel d’oxydo-réduction peut-il nous être (...)

9 novembre 2018

L’AC dans le canton de Genève : un développement spectaculaire, des réussites mais encore des pistes de progrès

Dans son numéro 67 du printemps 2012 (page 25), TCS avait dressé un premier bilan après 3 ans de mise en œuvre de l’AC dans le canton de Genève.
Qu’en est-il après 9 ans d’application stricte des 3 piliers de l’AC – réduction de l’intensité du travail du sol, couverture permanente et rotation des cultures ?
Dossier complet écrit par Guillaume Bodovillé, en collaboration avec Nicolas Courtois d’AgriGenève, à lire dans les documents (...)

7 novembre 2018

Avec la météo erratique de 2018, l’AC prouve sa robustesse climatique

L’année météorologique 2018 a été tout sauf normale. Elle pourrait plutôt se résumer en une succession d’excès qui, pour beaucoup d’analystes, sont les prémisses du changement climatique et le présage de saisons beaucoup plus compliquées à appréhender et à gérer. Si ces soubresauts du climat sont ennuyeux pour de nombreuses activités, c’est cependant l’agriculture qui est en première ligne suivie des compagnies d’assurances qui ont de plus en plus de sinistres « climatiques » à couvrir. Si ces dernières s’y (...)

en savoir plus
3 août 2018

La télédétection pour identifier les parcelles en semis direct

L’agriculture de conservation connaît un développement majeur dans le monde et notamment en Espagne. Les instances lui reconnaissent, de plus en plus, tout son intérêt, notamment par rapport au défi du changement climatique. Mais qui dit soutien potentiel à l’AC, dit aussi nécessité d’une vérification, d’un contrôle et avant tout d’un recensement. D’où l’idée de l’utilisation de la télédétection pour identifier les parcelles en semis direct. L’approche se base sur le calcul d’un indice de couverture du sol par (...)

en savoir plus
26 juillet 2018

Champignons mycorhiziens et symbiose mycorhizienne

Première partie : les as de la nutrition végétale
Peu à peu, les différentes facettes de la vie des champignons mycorhiziens et des symbioses qu’ils forment avec les plantes se dévoilent : ce sont les champions de la connexion dans les sols et les grands facilitateurs de l’alimentation des plantes. Mais comment fonctionnent-ils en milieu agricole ? Qu’est-ce qui leur est bénéfique, néfaste ? Voici un nouveau dossier sur ces acteurs du volant d’auto-fertilité, comme nous en avions fait un dans le TCS (...)

en savoir plus
23 juillet 2018

Orages, inondations, coulées de boue et érosion !

Alors que l’agriculture fait souvent la Une, notamment avec le dossier des « pesticides » et du glyphosate, l’épisode orageux de mai dernier, qui a occasionné de nombreuses catastrophes et ravages dans tout le pays et même chez nos voisins belges et suisses, n’a fait bizarrement que quelques remous. Ce différentiel de traitement de l’information est surprenant, alors que les images de terres inondées, de routes coupées, de talus arasés, de rivières charriant de la boue et d’estuaires engorgés par des (...)

en savoir plus
3 mai 2018

Un monde sans glypho mais avec des idées

Avec la liste des produits de synthèse qui se réduit sans cesse et la menace qui pèse sur le glyphosate, les regards se portent de plus en plus sur les solutions de désherbage alternatif. Et les idées foisonnent d’un peu partout à travers le monde : électricité, micro-ondes, mousse thermique, jet d’eau, bioherbicides… Le remplaçant du désherbant systémique au prix imbattable n’est pas encore trouvé, mais qui sait, de l’émergence de toutes ces innovations, sortira peut-être de nouveaux outils pour aider à (...)

en savoir plus
23 avril 2018

L’Agriculture de Conservation ou l’art de l’anticipation

Le mode de gestion le plus répandu et utilisé en agriculture est la réaction. Communément, après la détection d’un souci ou d’un risque (salissement, ravageur, fertilité), un diagnostic est établi et un programme de réaction est mis en œuvre pour régler le problème. Même si cette approche est utile et possède une efficacité, elle fait trop souvent abstraction du pourquoi et se concentre à minimiser des symptômes plutôt qu’à considérer les causes profondes. C’est pour cette raison que la systématisation de (...)

en savoir plus
12 mars 2018

Influence de la hauteur de coupe, gestion des chaumes

Afin d’observer la qualité de levée et le développement des couverts, une panoplie de plantes ont été positionnées avec un semoir (EasyDrill) à disque sitôt la moisson (10 juillet 2017) avec 3 modes de gestion des résidus assez tranchés : des pailles hautes (fauche à 40 cm), des pailles courtes broyées (8 cm) et des pailles courtes broyées suivies d’un déchaumage superficiel (5 cm de profondeur). Les mesures présentées sont celles de la moutarde, du pois et du sarrasin qui servent d’indicateurs ; les (...)

en savoir plus