Qui sommes-nous ?

Lien après lien, l’écosystème A2C se construit

La publication d’informations techniques relatives à l’agriculture de conservation commence avec une revue (la revue TCS, apparue en 1999), des associations puis un forum (Agricool). Chacun trouve écho et fait son trou, en France et à l’international. Il manque pourtant un site Web, à l’heure où Internet tisse sa toile. Un site qui soit complémentaire de l’existant, dédié à l’agriculture de conservation et permettant son développement à travers un tri pertinent des informations. Le site A2C ouvre ses premières pages en 2006-2007 grâce à un trio : Manu (le Webmaster), Frédéric Thomas (agriculteur ACiste, rédacteur en chef de TCS et intervenant) et Matthieu Archambeaud (agronome et intervenant).
L’objectif que s’étaient donné les fondateurs est atteint : un site libre d’accès avec des informations triées parmi une masse grandissante sur le Web et évoluant en continu, au gré des connaissances acquises en matière d’agriculture de conservation des sols. Avec les années, le site s’étoffe, tisse sa propre toile, devient une référence et continue son développement en écosystème.
Les pages partenaires sont venues soutenir financièrement le site, tout en apportant elles-mêmes, leur lot d’informations. Une Tribune est ouverte pour permettre à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice en partageant ses observations, ses connaissances ou ses réflexions sur l’AC. Des outils, créés par diverses structures, de recherche ou de conseil, sont rassemblés et mis à disposition dans l’onglet "terrain". La rubrique « Vu sur le Web », en deux versions, française et anglaise, permet aux animateurs de proposer des articles d’intérêts, piochés sur le Net. Le réseau s’est étendu avec les années. Il fallait logiquement proposer une rubrique « vidéos » à part entière, et ainsi évoluer avec son temps.
Aujourd’hui, l’équipe d’A2C se compose de 4 animateurs : Frédéric Thomas, Cécile Waligora, Frédérique Hupin et Opaline Lysiak, sans oublier le Webmaster, Manu !

L'écosystème A2C

Les animateurs du site

Frederic Thomas Frédéric THOMAS
Après une formation BTA/BTS, suivie de nombreux séjours aux États-Unis et en Australie, Frédéric Thomas devient professeur de mécanique et d’agronomie dans un lycée agricole.

Il débute en parallèle son activité de conseil de terrain en matière de simplification du travail du sol. Pour répondre à la demande croissante des agriculteurs, il créé en 1999 la revue « TCS » spécialisée dans les techniques sans labour.

Également agriculteur en Sologne, il cultive des terres sableuses hydromorphes à faible potentiel. En associant les techniques sans travail du sol, la conception de nouvelles rotations de cultures, les couverts végétaux et les apports de compost, il a réussi à améliorer la fertilité de ses sols.

Associant la théorie à la pratique , connecté aux réseaux d’échange européens et internationaux, il est aujourd’hui l’un des acteurs du développement de l’agriculture de conservation en France.
Voir sa page


Cecile WaligoraCécile WALIGORA
Biologiste et agronome de formation, j’ai, les premières années, vadrouillé de poste en poste : service de la protection des végétaux (en grandes cultures puis en arboriculture), prof en lycée agricole ou encore conseillère en chambre d’agriculture. Le journalisme s’est alors présenté, en 2000.

J’ai donc commencé à travailler au sein du groupe de presse ATC, notamment pour Cultivar. Les TCS étaient encore un mystère pour moi lorsque, en 2003, on m’a demandé d’épauler, en complément, Frédéric Thomas sur sa revue. L’aventure « TCS » a commencé, et se poursuit toujours, avec bonheur. Installée dans une petite vallée haut-marnaise, en limite côte d’or, j’assouvis aussi ma passion des chevaux. Depuis quelques temps, je retrouve également un autre centre d’intérêt, très important à mes yeux et très lié à l’agriculture : la faune de nos campagnes, encore mal comprise mais pourtant si utile.
Voir sa page


Opaline LyziakOpaline LYSIAK
Après 5 années d’enseignement en lycée agricole, j’ai réuni mes 4 passions – l’agroécologie, la communication, la pédagogie et les voyages – dans un projet de Tour du Monde « Enseigner autrement l’Agroécologie » : 12 pays, 12 mois.
Je souhaite donner à mes étudiants l’envie de rencontrer les agriculteurs du monde pour comprendre que le développement de l’agroécologie est étroitement lié au contexte local. Mon rêve est de créer une École Agroécologique Voyageuse, où les jeunes vont sortir de leur zone de confort pour s’impliquer dans des projets agroécologiques partout sur la planète, pour produire des ressources pédagogiques et comprendre que l’agroécologie demande du savoir-faire, du savoir-être et une grande flexibilité.
Voir sa page


Frederique HupinFrédérique HUPIN
Ingénieur agronome de formation et belge, Frédérique a passé les 15 première années de sa carrière à œuvrer pour concilier l’agriculture et la qualité des eaux. Elle a coordonné l’association Nitrawal pendant 10 ans. C’est à cette période qu’elle a découvert la revue TCS et les travaux de Frédéric Thomas. Elle a présenté l’outil APL lors de l’AG de BASE en 2010, a été conquise par l’audience et s’est naturellement intéressée à l’agriculture de conservation. Depuis 2015, elle s’est reconvertie dans le journalisme afin de parler de l’agriculture d’une manière différente et de diffuser des messages positifs à son propos https://www.frederiquejournaliste.blogspot.be. Depuis 2016, elle rédige pour la revue TCS. Elle rejoint Frédéric et Cécile en 2018 pour les aider à animer le site A2C.
Une autre de ses passions est la mer. Frédérique est skipper. Vous la croiserez peut-être au détour d’une régate en Bretagne, en Angleterre, en Belgique ou aux Pays-Bas.
Et pour aider tout un chacun à mettre de l’ordre dans ses idées, elle donne également des formations au mindmapping https://www.formationmindmapping.be
Voir sa page

Les contributeurs

L’échange et le partage d’informations sont au cœur du développement de l’agriculture de conservation des sols. La Tribune d’A2C est l’espace où chacun peut s’exprimer sur tout sujet ayant un lien avec l’agriculture de conservation et l’agroécologie. Elle n’est pas un blog mais un espace où vous pouvez partager une observation, une information ou une réflexion.
Cela se traduit par l’écriture d’un article. Pas besoin, pour autant, de pré-requis littéraires ou journalistiques. Une illustration de qualité (au minimum), accompagnée d’un texte (pas besoin d’en faire des pages) et c’est fait ! Ci-après, nous vous donnons néanmoins quelques conseils d’écriture (reprendre ce qui avait déjà été écrit dans la site actuel).
Une fois votre texte écrit, il suffit de l’envoyer à cette adresse (adresse mail à indiquer).

Les partenaires

Certaines firmes privées ont participé et participent encore à faciliter la vie des agriculteurs en quête d’innovations pour respecter leurs sols. Cet espace leur est dédié sous forme de publi-reportages. En quelques sortes un salon « innov-agri de l’AC » virtuel. Nous validons les articles publiés afin que les informations restent pertinentes pour le lectorat A2C. Une forme de communication originale qui exige, en plus, une implication du partenaire et des échanges avec l’équipe d’animation du site.

«  Simplifier le travail des agriculteurs, leur apporter des connaissances et de l’innovation, penser constamment au sol  », tels sont les maîtres mots de cet espace collaboratif avec les firmes privées.

Une moyenne de 2000 à 2500 visites par jour de ce site en font un bel espace virtuel pour les firmes qui veulent communiquer sur leur implication dans le développement de l’agriculture de conservation des sols. Contactez-nous si vous voulez en être.

Le réseau

Avec l’agriculture de conservation des sols, le mot réseau est très souvent cité. On parle ainsi de réseaux d’agriculteurs, construits au fur-et-à-mesure de l’ancrage de l’AC dans l’Hexagone et partout ailleurs dans le monde. Des réseaux construits sur le terrain mais aussi grâce au Web, la toile d’Internet, à l’image, dans la nature, de la toile d’araignée. C’est effectivement un formidable outil de diffusion et de partage de connaissances, état d’esprit indispensable pour progresser en AC.
Cette rubrique d’A2C a ainsi pour objectif de rassembler de la manière la plus complète possible, les sites Internet parlant d’agriculture de conservation des sols.