À LA trib'UNE


  • L’Agriculture de Conservation dans les années 60 et aujourd’hui
    L’Agriculture de Conservation (AC) moderne est apparue durant les années 1960 et elle a beaucoup évolué depuis. Chacun (...)Lire la suite

  • On ne fait plus labour, mais on sème toujours...
    Qu’il en dit long ce slogan d’Agricool, l’arrivée d’internet il y a 20 ans dans nos campagnes sera un tournant des (...)Lire la suite

  • Les dessous de la matière organique
    Le 26 septembre 2016, la Chambre d’Agriculture du Tarn et la Fédération Départementale des CUMA ont organisé un (...)Lire la suite

  • Mélange de couverts végétaux
    Le mélange des couverts végétaux (pour les petites quantités).Lire la suite

  • Légumineuse / Bactérie Rhizobium = Symbiose
    L’air de l’atmosphère comprend 78% d’azote, azote gazeux (N2) très stable que les plantes sont incapables d’assimiler (...)Lire la suite

Les derniers billets

1 | 2 | 3 | 4 | 5

mai 2017
Exemple d’un essai Noyers (...) [ Carnets ]

Emma Mortier a débuté un travail de thèse à l’Université de Dijon, partenaire du projet Mycoagra, au sein de l’UMR Agroécologie. Objectifs de son travail : l’étude de l’impact des pratiques culturales (...) - Voir l'article


mai 2017
Semoir Contour drill C2 [ Partenaires ]

- Voir l'article


mai 2017
L’Agriculture de Conservation [ Carnets ]

L’Agriculture de Conservation (AC) moderne est apparue durant les années 1960 et elle a beaucoup évolué depuis. Chacun des 3 piliers s’est enrichi et est devenu plus fort. L’AC moderne est née (...) - Voir l'article





LES RÉDACTEURS

PARCOURIR LA TRIBUNE

LES CARNETS

Matthieu Archambeaud Christophe de Carville Frédéric Thomas Cécile Waligora Philippe Pastoureau Jim Bullock Victor Leforestier Stéphane Aissaoui Jean-Marc Sanchez Christophe Barbot Shane Bailey Thierry Stokkermans Dominique Soltner Camille Atlani-Bicharzon Mycoagra
LES RÉDACTEURS
ÇA TWITTE !

Exemple d’un essai Noyers et maïs mai 2017

Emma Mortier a débuté un travail de thèse à l’Université de Dijon, partenaire du projet Mycoagra, au sein de l’UMR Agroécologie.
Objectifs de son travail : l’étude de l’impact des pratiques culturales sur le fonctionnement de la symbiose mycorhizienne à arbuscule dans un système agroforestier noyer - maïs.
"« C’est un axe de recherche qui nous paraît intéressant car même si les cultures sous noyers ne peuvent se faire que les premières années, cette pratique nous rapproche d’une agroforesterie de rapports pas trop tardifs qui peuvent intéresser les producteurs et notamment ceux qui mettent en place des haies fruitières pas trop ombragées »" indique François Hirissou de la chambre d’agriculture de Dordogne, acteur du projet.
Les champignons mycorhiziens à arbuscule peuvent former un réseau de mycélium commun entre plantes hôtes d’espèces différentes, par exemple entre noyers et maïs.
Exemples de questions dont les réponses seront, on l’espère, apportées grâce à ce type d’étude :
Quelle plante transfère le plus de carbone au champignon ?
À quelle plante le champignon transfère-t’il le plus d’azote ?
La présence d’une interculture favorise-t’elle la persistance du RMC (réseau mycélien commun) ?
Qu’apporte le RMC à la production en termes de qualité et de rendement ?
Les intercultures (voir photo) sont-elles plus favorables au développement et au maintien du RMC comparativement aux engrais azotés ?

JPEG - 49.7 ko

Nous ne manquerons pas de vous informer de l’avancement de l’étude et, plus globalement, du projet Mycoagra. A bientôt donc pour de premiers résultats !

Couvert d'interculture avant maïs entre rangées de noyers
Couvert d’interculture avant maïs entre rangées de noyers



Les autres publications récentes

L’Agriculture de Conservation dans les années 60 et aujourd’hui (mai 2017)

L’Agriculture de Conservation (AC) moderne est apparue durant les années 1960 et elle a beaucoup évolué depuis. Chacun des 3 piliers s’est enrichi et est devenu plus fort. L’AC moderne est née (...)
Lire l'article


Colzas associés avec des compagnes non gélives, pour le moment tout va bien ! (mai 2017)

La fin de campagne 2016 des colzas associés fut quelque peu inquiétante avec des trèfles violets qui ont, par endroits, dépassé allègrement le colza. Ce phénomène s’est produit en premier lieu dans les (...)
Lire l'article


On ne fait plus labour, mais on sème toujours... (avril 2017)

Qu’il en dit long ce slogan d’Agricool, l’arrivée d’internet il y a 20 ans dans nos campagnes sera un tournant des techniques agricoles. L’info va vite, très très vite et une idée qui germe dans la (...)
Lire l'article


Les dessous de la matière organique (avril 2017)

Le 26 septembre 2016, la Chambre d’Agriculture du Tarn et la Fédération Départementale des CUMA ont organisé un colloque « un sol vivant pour une agriculture performante – les dessous de la matière (...)
Lire l'article


Mélange de couverts végétaux (mars 2017)

Le mélange des couverts végétaux (pour les petites quantités).
Lire l'article


THÈMES

PARCOURIR LA TRIBUNE

L’agriculture de conservation est l’alternative numéro 1 avril 2017 [ Grands enjeux / Economie ]-[ Agriculture biologique ]

Les agriculteurs en Agriculture de Conservation (AC) peuvent être fiers car leur agriculture représente la première alternative à l’agriculture conventionnelle.
Au niveau mondial, elle couvre 125 millions d‘hectares (Friedrich et al., 2012) contre seulement 43 millions d’hectares pour l’Agriculture Biologique (AB) (Willer & Lernoud, 2016).
Les agriculteurs ont donc engagé près de trois fois plus de surface en AC qu’en AB. Je n’ai pas trouvé d’étude universitaire expliquant cette différence mais les agriculteurs engagés expliquent souvent que l’AC répond bien aux problématiques environnementales, climatiques, sociétales et économiques qui leur sont posées. Les experts estiment que la surface mondiale en AC croit de 7 millions d’hectares par an (Friedrich et al., 2012), soit 70 000 km2. Ramener au planisphère, c’est l’équivalent des royaumes des Pays Bas et de Belgique combinés qui sont convertis à l’AC tous les ans.
Libre à vous de décider si ces pays sont trop petits pour être sur une carte ou si l’AC est la nouvelle révolution verte !
Références :
- Friedrich T, Derpsch R, Kassam A, 2012. Overview of the Global Spread of Conservation Agriculture. Field Actions Science Reports, Special Issue 6
- Willer H, Lernoud J, 2016. The World of Organic Agriculture. Statistics and Emerging Trends. Research Institute of Organic Agriculture FiBL, Frick, and IFOAM




Les autres publications récentes

Chutes d’arbres, deuil et inondations (mars 2017) [ Dégradation du milieu / pollutions ] - [ Agroforesterie ]

Je voudrais vous relater un fait qui serait divers s’il n’y avait eu la mort d’un couple de la quarantaine. Ce dernier s’est trouvé dans le village de Warsage, en Belgique, au mauvais endroit au (...)
Lire l'article


Ce que nous pouvons faire en tant que simple jardinier pour sensibiliser les citoyens à l’agroécologie (février 2017) [ Jardinage ]

Comme l’explique très bien Frédéric Thomas dans « Semis direct, agriculture durable, et agroécologie », la définition de cette dernière n’admet aucune concession. On pourrait d’une certaine manière (...)
Lire l'article


Rénovation des prairies en semis direct… avec le semoir pour semis simplifié ESPRO (février 2017) [ Semis / Implantation ] - [ Elevage ]

Le mercredi 21 septembre 2016, la chambre d’agriculture de la Corrèze a organisé une journée sur le thème de la rénovation des prairies en semis direct. Elle a débuté par une Intervention de Thierry (...)
Lire l'article


LES PARTENAIRES

PARCOURIR LA TRIBUNE

LES PARTENAIRES

Semoir Contour drill C2 mai 2017



Les autres publications récentes

Nouvelle prestation chez J3C : les analyses d’eau ! (avril 2017)

J3C propose de contrôler votre eau. Il suffit d’½ LITRE de votre eau pour faire le contrôle du FER, CHLORE, CALCAIRE et CALCIUM. Nous vous donnerons les corrections nécessaires pour obtenir une eau (...)
Lire l'article


Vidéo témoignages de la distribution agricole (avril 2017)

Vidéo Retours d’expérience des technico-commerciaux de la distribution agricole sur le bacillus IT45 et Lallemand Plant Care. IT45 est un micro-organisme bénéfique en (...)
Lire l'article


La biodynamie, l’auto-fertilité du sol et l’agriculture durable de demain (mars 2017)

Née en 1924 suite à huit conférences données par Rudolf Steiner, la biodynamie est la première en date des méthodes dites biologiques, et, avec la marque Demeter, pionnière en matière de certification (...)
Lire l'article


AVEZ-VOUS LU ?

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Plateforme rotationnelle de Benoît Saget (53)
Guillaume Bodovillé
Plateforme rotationnelle de Benoît Saget (53) - La suite

Ensemble, voyons plus loin
KUHN S.A
Ensemble, voyons plus loin - La suite

Semences de ferme, certifiées, paysannes...
Jean-Marc Sanchez
Semences de ferme, certifiées, paysannes... - La suite

Structure optimale du sol et activité biologique du sol agricole
Christophe Barbot
Structure optimale du sol et activité biologique du sol agricole - La suite

Osez la passion...
Philippe Pastoureau
Osez la passion... - La suite

Pour semer 2 fois, il faut commencer tôt...
Philippe Pastoureau
Pour semer 2 fois, il faut commencer tôt... - La suite

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?