Refaucher les chaumes pour lutter contre les mulots

recommander cette page


Kuhn- faucher les chaumes pour lutter contre les mulotsLes faucheuses KUHN sont utilisées pour faucher une grande variété de fourrage (luzerne, méteil, trèfles,…) de part de monde. Mais, elles sont aussi utilisées dans le cadre particulier des itinéraires en semis direct pour répondre à la problématique de la refauche des chaumes de pailles après le semis.

En semis direct, chaque détail compte. Dès la récolte, il faut déjà penser à la culture suivante ! La hauteur de coupe peut influencer ou handicaper le semis de la culture suivante.
Pour un semis de qualité, une implantation dans un environnement sol/graine idéal avec un minimum de paille en fond de sillon est essentielle.

Les agriculteurs en semis direct conservent des chaumes relativement hautes ce qui a comme inconvénient de favoriser la prolifération des mulots. Les hauts chaumes les protègent de leurs prédateurs tels que les rapaces. La refauche des chaumes est une solution pour limiter cette prolifération de mulots. En complément de cette méthode qui améliore la prédation, des nichoirs à rapace peuvent être installés dans la parcelle.

La gamme de faucheuses GMD peut être utilisée pour mettre en place cette technique. Cette gamme de 1,60 m à 9,90 m apporte une solution économique avec un débit de chantier important.

Côté pratique :
1. Pour améliorer la longévité de la machine dans cette utilisation innovante, le réglage de l’allégement LIFT-CONTROL est très important. Son augmentation permet de réduire la pression sur le sol et donc de limiter l’usure.
2. Dans les conditions pierreuses, les semelles surélevées sont un plus pour protéger la barre de coupe tout en garantissant une hauteur de fauche convenable (environ 10 cm).

Les mulots en bref :
- 1 à 4 portées par an
- 4 à 9 petits par portées
- perte de rendement de 40 à 70% (agriculturedewallonie.be)



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?