J3C Agri

J3C Agri
Jean-Claude Chevalard

Fabricant de préparations végétales, Orticien

267 rue de Venise
49270 St Christophe

Tél : 02.40.96.29.50
Fax : 02.40.83.77.31

  • Comparaison (têtes de tournesol)
  • Argisem

Le dernier article publié

Nouvelle prestation chez J3C : les analyses d’eau !

Voir l'article

J3C propose de contrôler votre eau.
Il suffit d’½ LITRE de votre eau pour faire le contrôle du FER, CHLORE, CALCAIRE et CALCIUM. 
Nous vous donnerons les corrections nécessaires pour obtenir une eau de qualité
Il suffit de nous envoyer un échantillon par La Poste.
MONTANT de la prestation : 50 € TTC (voir bon de commande ci-joint)
(Montant remboursé pour toute commande d’un BIB 1 000 (...)

J3C propose de contrôler votre eau.

Il suffit d’½ LITRE de votre eau pour faire le contrôle du FER, CHLORE, CALCAIRE et CALCIUM.

Nous vous donnerons les corrections nécessaires pour obtenir une eau de qualité

Il suffit de nous envoyer un échantillon par La Poste.

MONTANT de la prestation : 50 € TTC (voir bon de commande ci-joint)

(Montant remboursé pour toute commande d’un BIB 1 000 Litres)

Bon de commande analyse d'eau


Les autres articles

J3C Agri : Macérations de plantes, sol et maraichage


Y’a du nouveau chez J3C

Voir l'article

Nous avons mis au point un mélange de macération de plante appelé « BOUST+ ». C’est l’assemblage, en partie, de purin d’ortie et de purin de consoude. Comme son nom l’indique, c’est un réel booster. Il s’avère très efficace pour le démarrage des végétaux.
Malgré le climat de cette année, l’application de ce produit a donné des résultats intéressants. Quelques exemples dans le Maine-et-Loire (début juillet 2016) et dans l’Essonne (fin juin (...)

J3C Agri - Boust+Nous avons mis au point un mélange de macération de plante appelé « BOUST+ ». C’est l’assemblage, en partie, de purin d’ortie et de purin de consoude. Comme son nom l’indique, c’est un réel booster. Il s’avère très efficace pour le démarrage des végétaux.

JPEG - 278 ko

Malgré le climat de cette année, l’application de ce produit a donné des résultats intéressants. Quelques exemples dans le Maine-et-Loire (début juillet 2016) et dans l’Essonne (fin juin 2016).

  • Luzerne porte-graines
  • Tournesol
  • Blé de printemps
  • Blé de printemps
  • Orge brassicole
  • Une rare féverole encore debout et verte, avec des (...)

Donner un coup de pouce a vos semis !

Voir l'article

Argi Sem est un enrobage de semence à base de prêle. Utiliser à 1 litre par quintal, il agit comme un activateur de germination, et protecteur de semence (problèmes fongiques). C’est un produit naturellement riche en silice, ce qui permet un réchauffement de la graine. Il s’avère très efficace dans les terres froides.
Nous avons observé également, une amélioration de l’enracinement et une régularité de levée. Il existe une version « Taupin (...)

ArgisemArgi Sem est un enrobage de semence à base de prêle. Utiliser à 1 litre par quintal, il agit comme un activateur de germination, et protecteur de semence (problèmes fongiques). C’est un produit naturellement riche en silice, ce qui permet un réchauffement de la graine. Il s’avère très efficace dans les terres froides.

Nous avons observé également, une amélioration de l’enracinement et une régularité de levée. Il existe une version « Taupin ».


Suivi de cultures, année 2015

Voir l'article

Parcelle de blé dans le 67
Essai en 2 modalités (photo du 23/04/15) :
Modalité A : avec deux passages de FORM+ (fortifie la plante)
Modalité B : sans traitement de FORM+
La conduite de la parcelle est exactement la même entre les deux modalités.
Culture de maïs en Seine-et-Marne
Le système racinaire s’est mieux développé avec 2 passages de FORM+. Le FORM+ stimule la pousse du végétal et fortifie son développement. Le premier passage a été réalisé dès la levée (photos prises le 11/06/15). (...)

Parcelle de blé dans le 67

JPEG - 576 koEssai en 2 modalités (photo du 23/04/15) :
- Modalité A : avec deux passages de FORM+ (fortifie la plante)
- Modalité B : sans traitement de FORM+

La conduite de la parcelle est exactement la même entre les deux modalités.


Culture de maïs en Seine-et-Marne

Maïs traité Form+ JC AgriMaïs témoin non traitéLe système racinaire s’est mieux développé avec 2 passages de FORM+. Le FORM+ stimule la pousse du végétal et fortifie son développement. Le premier passage a été réalisé dès la levée (photos prises le 11/06/15).


Culture de féverole en Seine-et-Marne

JPEG - 390.3 koCi-dessous, une comparaison entre une féverole n’ayant pas reçu de FORM+ (à gauche) et une avec deux passages de FORM+ (à droite).
(photo prise le 11/06/15).


Dynamiseur d’eau Dynam’O

Voir l'article

La qualité de l’eau est essentielle à la bonne santé de tout organisme vivant. L’eau du réseau étant de plus en plus dénaturée, il devient nécessaire de la préparer pour l’arrosage, l’abreuvement des animaux et le traitement des cultures. La revitalisation par le mouvement et la mise en température, à l’air et la lumière active aussi l’eau captée d’une nappe souterraine. A l’image des courants d’eau dans la nature, le brassage rythmique et tourbillonnaire intensif donné à l’eau par les Vasques Vives active sa (...)

JPEG - 233.8 koLa qualité de l’eau est essentielle à la bonne santé de tout organisme vivant. L’eau du réseau étant de plus en plus dénaturée, il devient nécessaire de la préparer pour l’arrosage, l’abreuvement des animaux et le traitement des cultures. La revitalisation par le mouvement et la mise en température, à l’air et la lumière active aussi l’eau captée d’une nappe souterraine. A l’image des courants d’eau dans la nature, le brassage rythmique et tourbillonnaire intensif donné à l’eau par les Vasques Vives active sa fonction conductrice au sein du vivant.

La station Dynam’O (réservoir de 1000 litres, Pompe à volume et Vasque Vive à double vortex inversé) permet ainsi de modifier :
-  La teneur en chlore (élimination du chlore)
-  La teneur en calcaire (pH)
-  La teneur en fer

Cette dynamisation a pour effet de précipiter le fer et d’évaporer le chlore. Ce dispositif produit une eau rééquilibrée pour l’abreuvement et dépourvue de dépôts pour le traitement des végétaux. L’usage du Dynam’O permet également de réduire les dosages à diluer. Ce nouveau concept à dimensions variables active les processus physico chimiques et biologiques. Son utilisation stimule tous les principes actifs transmis par l’eau à la nature. L’ensemble peut être ajusté en fonction de la qualité d’eau initiale.

Les Vasques Vives Virbela® sont fabriquées et distribuées par l’Atelier Coralis
18330 St Laurent-France tél. 02 48 515 818
www.fontainecoralis.com


J3C Agri sera présent au NLSD et à Tech et Bio

Voir l'article

Vous pourrez rencontrer Jean-Claude Chevalard :
au FESTIVAL NLSD : NON LABOUR ET SEMIS DIRECT 2015, le 16 septembre 2015.
La 17ème édition du festival se déroulera le 16 septembre 2015 au lycée agricole
de Cibeins à Misérieux (01)
au salon Tech et BIO : dans la DRÔME à VALENCE, les 23 & 24 SEPTEMBRE 2015

Vous pourrez rencontrer Jean-Claude Chevalard :

- au FESTIVAL NLSD : NON LABOUR ET SEMIS DIRECT 2015, le 16 septembre 2015. La 17ème édition du festival se déroulera le 16 septembre 2015 au lycée agricole de Cibeins à Misérieux (01)

- au salon Tech et BIO : dans la DRÔME à VALENCE, les 23 & 24 SEPTEMBRE 2015


Essai sur une culture de tournesol en agriculture biologique (labour) dans le département du Maine et Loire

Voir l'article

Antécédent : prairie temporaire en rotation type polyculture élevage :
Mai  : 2 passages de cultivateur à dent + labour + reprise de labour aux outils rotatifs + 1ère semis tournesol ;
Juin : deuxième semis de tournesol suite aux dégâts causés par les pigeons obligeant à ressemer ;
27/06/14 : premier passage de J3C protect+ puis J3C form+ mais 10 mm de pluie le 28 et 29 juin ; binage de l’entre rang ;
30/06/14 : deuxième passage de J3C protect+ puis J3C form+ afin de rattraper le lessivage (...)

Antécédent : prairie temporaire en rotation type polyculture élevage :
- Mai  : 2 passages de cultivateur à dent + labour + reprise de labour aux outils rotatifs + 1ère semis tournesol ;
- Juin : deuxième semis de tournesol suite aux dégâts causés par les pigeons obligeant à ressemer ;
- 27/06/14 : premier passage de J3C protect+ puis J3C form+ mais 10 mm de pluie le 28 et 29 juin ; binage de l’entre rang ;
- 30/06/14 : deuxième passage de J3C protect+ puis J3C form+ afin de rattraper le lessivage causé par la pluie ;
- 1/07/14 : binage de l’entre rang ;
- 7/07/14 : troisième passage de J3C protect+ puis J3C form+ ;

Les produits (J3C Protect+ / J3C Form+) ont été dilués à 10% du volume d’eau et nous avons traité à 100L de solution par hectare. Une analyse comparative sur la culture de tournesol a été réalisée par Pierre ANFRAY, ingénieur agronome. Les 4 critères de comparaisons sélectionnés :

- Diamètre du capitule

Comparaison (têtes de tournesol)
Comparaison (têtes de tournesol)
Les tournesols traités ont un capitule supérieur en moyenne de 3 cm par rapport à celui des tournesols non traités

- Largeur du chevelu racinaire

JPEG - 122 ko La largeur du chevelu racinaire du tournesol traité est supérieure de 3.2 cm

- Hauteur des plantes

JPEG - 126.6 ko Le tournesol traité avec les macérations de plantes est plus petit que celui non traité.

- Épaisseur de l’épiderme : L’épiderme de la partie traité est plus épais d’environ 0.7 millimètre.


Déroulement des travaux réalisés chez un céréalier de l’Essonne en TCS

Voir l'article

Visite début juillet 2014 But de la visite : Discussion sur la reprise en végétation des parcelles après un orage de grêle grâce aux pulvérisations de macération de plante. Différentes cultures ont subi un nuage de grêle, notamment le sarrasin.
Nous avions préconisé un passage de macération de plante appelé FORM+. C’est ce produit qui a permis de stimuler la reprise en végétation, cicatriser et également régénérer l’épiderme de la feuille. Cette dernière propriété se vérifie sur différentes cultures (...)

Visite début juillet 2014

But de la visite : Discussion sur la reprise en végétation des parcelles après un orage de grêle grâce aux pulvérisations de macération de plante. Différentes cultures ont subi un nuage de grêle, notamment le sarrasin.

JPEG - 142.9 ko

Nous avions préconisé un passage de macération de plante appelé FORM+. C’est ce produit qui a permis de stimuler la reprise en végétation, cicatriser et également régénérer l’épiderme de la feuille. Cette dernière propriété se vérifie sur différentes cultures (féverole, sarrasin, chrysanthème, lentille, …)

Nouvelle problématique : Débat autour de la dégradation des pailles après moisson. Suite à l’explication (l’ortie aide à dégrader la matière organique), l’agriculteur décide d’appliquer le purin d’ortie pendant la moisson. La moissonneuse " à 4 coups " était née.

Visite en octobre 2014 :

But de la visite : se rendre compte de la différence entre les pailles non traitées et celles traitées au purin d’ortie. Pour cela, nous avons fait appel à Pierre ANFRAY, agronome. Contrôle des sols, implantation du couvert, …

JPEG - 124 ko

Sur la photo, la féverole de droite, a poussé sur des pailles traitées au purin d’ortie contrairement à celle de gauche. L’intérêt de traiter les pailles après moisson se vérifie : système racinaire plus développé.

Visite en avril 2015 :

JPEG - 88.3 koBut de la visite : travail autour de l’eau pour les traitements foliaire. Utiliser de l’eau de qualité pour vos traitements permet d’assurer en grande partie la réussite de celui-ci. Qu’est ce qu’une eau de qualité selon J3C-AGRI ?
- Absence de chlore
- pH de la solution entre 5.5 à 6.5
- Taux d’oxygène d’au moins 70%
- La température de l’eau doit être au moins égale à celle de l’air.
- Dureté inférieur à environ 25°f
- Absence de fer

JPEG - 147.1 ko

Observation de l’agriculteur sur ses parcelles : Les chardons sont moins vigoureux depuis l’utilisation des macérations de plantes. En 2015, les chardons ont de la difficulté à pousser. Les parcelles reçoivent des traitements à base de macération de plantes depuis 2014. L’explication peut venir de :
- L’apport de macération de plantes ayant un effet stimulant sur la vie du sol, la structure en est modifiée (sol moins compact). Or la plante, pousse sur des sols compacts ;
- L’apport de minéraux et oligo-élément d’origine végétal (donc assimilable facilement et en totalité) notamment le zinc. Le chardon affectionne les sols carencés en zinc.


Les produits et leur utilisation

Voir l'article

L’Ortie, riche en fer
FORTIFIANT - FERTILISANT - Apport de Fer - Dilution : 5%
Stimule le développement racinaire des cultures ;
Active la circulation de la sève ;
Achève la décomposition de la matière organique dans le sol et favorise donc la libération des oligo-éléments présents dans le sol ;
Régule le développement des plantes et le calibre des fruits, aide à une meilleure répartition des grains sur la grappe de raisin ;
Lutte préventive ou curative contre la chlorose ;
Améliore la (...)

L’Ortie, riche en fer

JPEG - 22.5 ko


FORTIFIANT - FERTILISANT - Apport de Fer - Dilution : 5%

- Stimule le développement racinaire des cultures ;
- Active la circulation de la sève ;
- Achève la décomposition de la matière organique dans le sol et favorise donc la libération des oligo-éléments présents dans le sol ;
- Régule le développement des plantes et le calibre des fruits, aide à une meilleure répartition des grains sur la grappe de raisin ;
- Lutte préventive ou curative contre la chlorose ;
- Améliore la nouaison et la durée de la floraison ;
- En arboriculture, un traitement régulier après floraison permet d’avoir une peau plus épaisse sur les fruits et donc une meilleure résistance aux attaques ;
- Fortifie le végétal de manière générale.


La Prêle, riche en silice

JPEG - 13.8 ko


FORTIFIANT - FERTILISANT - Apport de Silice - Dilution : 20%

- Améliore le captage de lumière par les feuilles par effet loupe ;
- Améliore la photosynthèse ;
- Renforce les végétaux, ce qui permet de prévenir les attaques de champignons.


La Consoude, riche en bore et fer

JPEG - 20.3 ko


FORTIFIANT - FERTILISANT - Apport d’oligo-éléments (Bore) - Dilution 5%

- Provoque la création de boutons floraux ;
- Améliore la structure des végétaux ;
- Le bore permet une meilleure assimilation du calcium, élément constitutif majeur des plantes.


La Fougère

JPEG - 25.8 ko


FORTIFIANT - FERTILISANT - Dilution 10%

- Renforce les végétaux et permet de prévenir les attaques d’insectes ;
- Répulsif des parasites du sol (taupins).


Essais d’enrobage de semences
Nous travaillons depuis plusieurs mois sur l’accélération de la germination par le biais de nos produits. Notre panel de macérations nous permet de travailler sur différents points : lutte contre les ravageurs, dynamisation de la germination, renforcement du végétal, etc. Il est encore trop tôt pour porter des conclusions sur les essais, mais des résultats intéressants commencent à sortir.


Le spécialiste des purins de plantes

Voir l'article

La société J3C Agri a été créée par Jean-Claude Chevalard en 1999 et a débuté avec la fabrication de purin d’ortie. Très vite d’autres plantes ont été utilisées afin d’élargir la gamme et proposer diverses actions sur les cultures.
Aujourd’hui, quatre espèces sont mises à contribution : l’ortie, la prêle, la consoude et la fougère.
Nous fournissons 500 000 litres de purin, aussi bien aux cultivateurs qu’aux maraîchers, aux pépiniéristes ou aux jardiniers.
Nos point forts :
Une expérience de 20 ans sur (...)

JPEG - 88.1 koLa société J3C Agri a été créée par Jean-Claude Chevalard en 1999 et a débuté avec la fabrication de purin d’ortie. Très vite d’autres plantes ont été utilisées afin d’élargir la gamme et proposer diverses actions sur les cultures.

Aujourd’hui, quatre espèces sont mises à contribution : l’ortie, la prêle, la consoude et la fougère.

Nous fournissons 500 000 litres de purin, aussi bien aux cultivateurs qu’aux maraîchers, aux pépiniéristes ou aux jardiniers.

Nos point forts :

  • Une expérience de 20 ans sur l’utilisation des macérations de plantes en agriculture ;
  • Des produits utiles aux plantes qui favorisent également l’activité biologique du sol ;
  • Des solutions adaptées à la majeure partie des problèmes rencontrés en agriculture.

Les purins de plantes de Jean-Claude Chevalard ont la cote
JPEG - 6.9 koArticle de l’Echo d’Ancenis et du Vignoble, publié le samedi 13 avril 2013

Jean-Claude Chevalard a créé son entreprise J3C Agri en partant d’un constat : personne n’avait la recette du purins de plantes.

Pourtant de nombreuses personnes étaient convaincues de ses bienfaits. Après de multiples rencontres et de nombreux essais, Jean-Claude Chevalard a finalement trouvé la recette de fermentation de purins de plantes en 1997 et l’a écrite. Début 1999, il monte donc sa société J3C Agri pour commercialiser ses purins de plantes.

Il travaille d’abord avec un grossiste en jardinerie et passe à la télévision. Ça démarre en flèche et il embauche rapidement une personne. Le bouche à oreille fait la suite et aujourd’hui, il produit plus de 400 000 litres de purins chaque année. Avec cinq salariés, il vend aux coopératives, distributeurs et particuliers.

100% naturel

Pendant 10 mois de l’année, il produit des purins d’orties, de prêles, de consoudes et de fougères. Les plantes peuvent être également mélangées pour apporter encore d’autres bienfaits.

L’ortie stimule la circulation de la sève, et apporte une meilleure qualité de la fleur grâce à sa richesse en fer. Le purin de consoudes aide à la création des boutons floraux. La prêle, riche en silice, réchauffe la plante et limite les maladies fongiques comme le mildiou. La fougère, elle, chasse et élimine les parasites tels que les insectes.

Ces plantes, il les ramasse dans de grandes propriétés forestières en accord avec les propriétaires, d’où l’implantation de son atelier dans la région.

Les purins peuvent être utilisés sur la vigne, les arbres fruitiers et d’ornements, les légumes, les céréales... Bref, tous les végétaux. « D’ailleurs, on peut même refaire sa pelouse », ajoute Jean-Claude Chevalard.

Il propose également du bois raméal fragmenté (BRF), «  le nouveau lingot d’or du monde agricole  », souligne-t-il. « S’il est bien utilisé, il remplace la paille  », et peut être disposé à même le sol. En 3-4 mois, il se composte et enrichit le sol. Ecologique et économique, «  il coûte deux à trois fois moins cher que la paille aujourd’hui.  »

Outre la production de produits naturels, J3C Agri expérimente également de nouveaux procédés comme le terreau de feuilles, qui donne 100% de démarrage des végétaux. Et Jean-Claude Chevalard ne compte pas s’arrêter là !


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?