Vie et mort d’un couvert dans une vigne cévenole (1/2)

recommander cette page


La vidéo qui va avec

Pâturage de mouton chez Christian Vigne dans l'HéraultLors de formations que j’ai données pour l’association Grappe3 en 2015-2016, j’ai suivi l’implantation et la destruction d’un couvert chez Christian Vigne, viticulteur bio de l’Hérault.

Différents mélanges ont été semés à l’automne : des mélanges à base de ray-grass et de trèfles (destinés au pâturage d’une troupe de mouton itinérante basée dans le secteur) et un mélange typé " TCS / AC " (à base de radis, féverole, pois et vesce). Même si pour des raisons logistiques le semis a été relativement tardif (fin octobre), la douceur de l’hiver a permis au couvert de se développer correctement et de sortir en pleine forme au printemps.

Le semoir est un Naudet des années 20 ou 30, destiné à la traction animale : caisse en bois, grandes roues de charrette... mais en parfait état de fonctionnement après un bon dérouillage. Les éléments de semis à disques ont fait correctement le travail dans un sol ré-humecté par les pluies de l’automne. Le résultat n’aurait sans doute pas été le même dans un sol sec (manque de pression sur les éléments semeurs) et une dent aurait été plus adaptée.

Le semoir

  • Semoir Naudet " traction animale " utilisé en (...)
  • Semoir vintage
  • La caisse et la distribution, très simples, fonctionnent (...)
  • Derrière les roues de charrette, des éléments de semis un (...)
  • Le rouleau a été modifié pour assurer un meilleur rappui (...)

40 jours après le semis, la levée a été très correcte avec un bon placement des graines et une parfaite régularité. On voit que ce sol sablo-limoneux de plaine souffre du manque de matières organiques et d’activité biologique : battance et effondrement de la surface, présence de pâturin. C’est le cas de beaucoup de sols dans ce secteur soumis qui plus est aux phénomènes cévenols.

La levée

à suivre...



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?