Julien Senez Horsch Academy
HORSCH academy 2019
Programme Journée Horsch
Horsch soc thinedge
Julien Senez Horsch Academy
Levier à ressort de l'AVATAR
Régularité de semis
horsch Le Clézio
gestion pailles (horsch)
horsch Velghe

Ferme de la Lucine
52120 Chateauvillain
France

Tél : +33(0)3 25 02 79 80
Fax : +33(0)3 25 02 79 88

Semer dans du sec - Le Sprinter de chez Horsch gagne en polyvalence

Les Sprinter ST et SW sont des semoirs simples d’utilisation, faciles à prendre en main et robustes. HORSCH a cherché des solutions avec des agriculteurs de l’Indre et de la Haute-Marne possédant des Sprinter et clients depuis plus de 10 ans pour l’adapter au semis direct. Depuis cet été, HORSCH propose les pointes ThinEdge sur les semoirs Sprinter ST et SW neufs au départ de l’usine.
Horsch soc thinedge

Après les multiples sécheresses au moment du semis que nous avons subies ces dernières années, il est devenu nécessaire de savoir semer dans de gros volumes de pailles qui se dégradent difficilement, avec un contact terre graine optimal. Le semoir à dents Sprinter a une vraie carte à jouer en semis direct sur cette thématique. La pointe ThinEdge répond aux nouvelles attentes des agriculteurs et permet de compléter la gamme de pointes déjà existantes.

La pointe ThinEdge est une pointe fine qui remue peu la terre et offre ainsi un semis Low Disturbance. Elle ne mélange pas les horizons et permet de semer sans perdre le peu d’eau emmagasinée par le sol en saison estivale. Avec sa largeur de 19 mm et l’interrang de 25 cm du Sprinter, la pointe fine est adaptée au semis de colza ou de couverts en été.

Si l’agriculteur est sensible à l’interrang et souhaite réduire l’écartement entre dent à 15 cm, la pointe WideEdge de 127 mm est un bon compromis, notamment pour les cultures d’automne. Une descente tombe dans la pointe et le flux est séparé en deux bandes. Elle bougera certes un plus de terre mais demandera moins de puissance que le soc Duett.

Le soc Duett, pointe historique du Sprinter, n’est pas abandonné pour autant. Il a l’avantage de fissurer la ligne de semis, de reniveler légèrement et de recréer un peu de terre fine lors du semis. Il reste un atout pour les semis en terres très caillouteuses. Il n’est en revanche pas adapté au semis direct en saison estivale car il remue beaucoup de terre et demande de la puissance de traction lorsqu’il passe dans un sol non travaillé.

Les socs ThinEdge et WideEdge ont également deux sorties verticales qui permettent de localiser l’engrais plus profondément que la graine, ou de semer des cultures associées. « Nous sommes persuadés que la localisation de l’engrais et les cultures associées sont un enjeu majeur, d’autant plus dans les conditions sèches et pour diminuer l’impact des ravageurs » explique Rémi Bohy, agriculteur français.

  • Horsch soc ThinEdge
  • Horsch soc WideEdge
  • Horsch descente engrais
  • Horsch support

Le fait d’étoffer la gamme de pointes redonne une nouvelle jeunesse au Sprinter et élargit ses utilisations. Ce semoir, apprécié du fait de sa résistance à l’usure, n’a pas besoin de beaucoup de maintenance pour conserver son bon état de fonctionnement. Il est également facile à prendre en main. Contrairement à tous les semoirs à dents qui peuvent exister sur le marché, le Sprinter possède un effort à la pointe conséquent et offre une vraie précision en termes de profondeur de semis, même dans les conditions les plus difficiles. Le Sprinter utilisé avec les socs ThinEdge est une alternative économique au Focus TD en terres superficielles et en système méthanisation, quand on ne peut pas fissurer en profondeur.

Les autres articles