Le spécialiste des purins de plantes


JPEG - 88.1 koLa société J3C Agri a été créée par Jean-Claude Chevalard en 1999 et a débuté avec la fabrication de purin d’ortie. Très vite d’autres plantes ont été utilisées afin d’élargir la gamme et proposer diverses actions sur les cultures.

Aujourd’hui, quatre espèces sont mises à contribution : l’ortie, la prêle, la consoude et la fougère.

Nous fournissons 500 000 litres de purin, aussi bien aux cultivateurs qu’aux maraîchers, aux pépiniéristes ou aux jardiniers.

Nos point forts :

  • Une expérience de 20 ans sur l’utilisation des macérations de plantes en agriculture ;
  • Des produits utiles aux plantes qui favorisent également l’activité biologique du sol ;
  • Des solutions adaptées à la majeure partie des problèmes rencontrés en agriculture.

Les purins de plantes de Jean-Claude Chevalard ont la cote
JPEG - 6.9 koArticle de l’Echo d’Ancenis et du Vignoble, publié le samedi 13 avril 2013

Jean-Claude Chevalard a créé son entreprise J3C Agri en partant d’un constat : personne n’avait la recette du purins de plantes.

Pourtant de nombreuses personnes étaient convaincues de ses bienfaits. Après de multiples rencontres et de nombreux essais, Jean-Claude Chevalard a finalement trouvé la recette de fermentation de purins de plantes en 1997 et l’a écrite. Début 1999, il monte donc sa société J3C Agri pour commercialiser ses purins de plantes.

Il travaille d’abord avec un grossiste en jardinerie et passe à la télévision. Ça démarre en flèche et il embauche rapidement une personne. Le bouche à oreille fait la suite et aujourd’hui, il produit plus de 400 000 litres de purins chaque année. Avec cinq salariés, il vend aux coopératives, distributeurs et particuliers.

100% naturel

Pendant 10 mois de l’année, il produit des purins d’orties, de prêles, de consoudes et de fougères. Les plantes peuvent être également mélangées pour apporter encore d’autres bienfaits.

L’ortie stimule la circulation de la sève, et apporte une meilleure qualité de la fleur grâce à sa richesse en fer. Le purin de consoudes aide à la création des boutons floraux. La prêle, riche en silice, réchauffe la plante et limite les maladies fongiques comme le mildiou. La fougère, elle, chasse et élimine les parasites tels que les insectes.

Ces plantes, il les ramasse dans de grandes propriétés forestières en accord avec les propriétaires, d’où l’implantation de son atelier dans la région.

Les purins peuvent être utilisés sur la vigne, les arbres fruitiers et d’ornements, les légumes, les céréales... Bref, tous les végétaux. « D’ailleurs, on peut même refaire sa pelouse », ajoute Jean-Claude Chevalard.

Il propose également du bois raméal fragmenté (BRF), «  le nouveau lingot d’or du monde agricole  », souligne-t-il. « S’il est bien utilisé, il remplace la paille  », et peut être disposé à même le sol. En 3-4 mois, il se composte et enrichit le sol. Ecologique et économique, «  il coûte deux à trois fois moins cher que la paille aujourd’hui.  »

Outre la production de produits naturels, J3C Agri expérimente également de nouveaux procédés comme le terreau de feuilles, qui donne 100% de démarrage des végétaux. Et Jean-Claude Chevalard ne compte pas s’arrêter là !


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?