[]

HORSCH ouvre un nouveau chapitre du semis direct


JPEG - 79.4 koHORSCH n’a jamais perdu de vue les produits qui ont forgé son ADN depuis plus de 30 ans : les premières sorties du Seme-Exact ont marqué les esprits. Pour rappel, l’épopée commence en France, en 1983 lorsque Michael Horsch vend son premier semoir de semis direct à la ferme de la Lucine désormais siège de la filiale HORSCH France. Il poursuit ensuite sa réflexion dans les années 2000 en s’attachant à développer des solutions concrètes de semis direct destinées à des exploitants des pays de l’Est. Afin de s’adapter au terroir et aux habitudes de travail, la dent est privilégiée. En Amérique Latine, pour limiter l’érosion des sols, il commence à réfléchir aux semoirs de semis direct à disques.

L’Europe de l’Ouest ne retourne à ces pratiques de semis que très tardivement alors que de nouveaux besoins voient le jour. La conception de l’Avatar est née de la formulation de ces attentes et d’un partage d’expériences entre agriculteurs français. Lors d’un voyage en Afrique du Sud en janvier 2015, Jean Paul Kihm, Alan et Florent Renard, tous trois associés exploitants en Haute-Marne ont rencontré Michael Horsch. Autour d’une table, après des discussions constructives sur les problèmes de graminées résistantes apparus en Angleterre et en France, le concept de l’Avatar est né.

Jean Paul Kihm raconte la genèse du projet : « A l’occasion de notre rencontre avec Michael Horsch, nous avons évoqué les problèmes détectés sur notre exploitation. Nous constatons depuis quelques années des problèmes d’efficacité des produits phytosanitaires sur les vulpins et le Ray-Grass. En effet, nos conditions pédoclimatiques nous obligent à travailler sur des rotations très courtes blé/orge/colza, avec de nombreuses cultures d’hiver, ce qui favorise le développement des adventices. Simultanément, nous avons dû faire face à une seconde problématique : des résidus de produits phytosanitaires ont été mis en évidence sur un captage d’eau potable située à proximité de certaines de nos parcelles. L’Agence de l’Eau nous a donc demandé de modifier nos pratiques culturales. En partant de ces deux constats, augmentation des résistances et nécessité de diminuer notre Indice de Fréquence de Traitement (IFT), nous avons eu besoin de mettre en place un itinéraire cultural permettant de limiter la levée d’adventices, notamment de graminées, sans avoir recours à des traitements supplémentaires. Selon Michael, de nombreux agriculteurs en Angleterre rencontrent les mêmes problèmes. Ces observations ont conduit notre réflexion vers un semoir qui perturbe très peu le sol et qui laisse un interrang suffisant pour faire éventuellement du désherbage mécanique de rattrapage. Il devait par ailleurs avoir un pouvoir de pénétration suffisamment important pour travailler en sol argilo calcaire superficiel ou tassé et devait être capable de s’adapter aux reliefs marqués de nos parcelles. C’est ainsi que le principe de l’Avatar est né.  »

L’Avatar 12SD a été conçu selon cette ébauche imaginée par les agriculteurs français, mais il répond à d’autres exigences comme l’explique Jean Paul Kihm : « nous voulions garder un très bon débit de chantier tout en ayant la possibilité de diminuer la vitesse pour assurer une bonne régularité de profondeur lors du dépôt de la graine. La largeur de travail de 12 mètres répondait à cette demande. »

AVATAR TOUR

HORSCH annonce le lancement officiel de son nouveau semoir de semis direct, l’Avatar. Présenté officiellement à Innovagri du 06 au 08 septembre 2016, vous pourrez le retrouver dès le mois de septembre près de chez vous à l’occasion de démonstrations publiques effectuées au cœur de votre région.

Testé dans différentes conditions, l’Avatar a été mis à l’épreuve dès l’été 2015 dans des itinéraires culturaux et des types de sols très variés. En semis sous couvert et en semis direct, la conception de l’élément semeur SingleDisc associé à l’effort de terrage élevé ont permis une implantation des cultures dans les ebook qui seront toutes deux mises à jour.meilleures conditions. Sur sol préparé, la large roue de contrôle de profondeur a permis d’assurer un excellent contrôle de la profondeur pour
un débit de chantier équivalent à un Pronto de même largeur. En semis de printemps sur couvert ou sol nu préparé à l’automne, les orges de printemps implantées sur différents types de sols sont aujourd’hui sont récoltées et donnent un rendement satisfaisant au vue de l’année très particulière que viennent de vivre les agriculteurs. Pour s’adapter à tous les contextes d’utilisation, la gamme Avatar est développée autour de deux concepts de machine. Le premier est classique avec deux
rangées d’éléments semeurs et un châssis en 3 parties repliable verticalement qui sera étendu jusqu’à 8 m. Le second est un concept grande largeur unique sur le marché, développé autour d’une remorque semoir double cuve et une rampe de semis en deux parties composée d’une rangée d’éléments semeurs, repliable horizontalement le long de la machine. Il permet une largeur au transport inférieure à 3 m pour 12 m de travail, voire plus dans l’avenir.

Pour connaître les dates et lieux de démonstration, rien de plus simple : il suffira de consulter régulièrement cette actualité ainsi que notre page Facebook qui seront toutes deux mises à jour. Vous pouvez par ailleurs demander à être contacté dès publication des dates et lieux via ce formulaire : http://www.horsch.com/fr/avatar_tour_2016/

Les dates prévisionnelles :
- AVATAR TOUR SUD-OUEST - Du 14 septembre au 01 Octobre 2016 :
14/09 : Démonstration CUMA à Montferrand Seves (32) sur la thématique des couverts végétaux ; 22/09 : Journée d’implatation de couverts à la coopérative de Vivadour (32) ; 28 et 29/09 : Mécamaïs
- AVATAR TOUR EST - Du 12 au 30 septembre 2016
- AVATAR TOUR NORD-OUEST - Du 03 au 17 octobre 2016
- AVATAR TOUR NORD - Du 10 au 21 octobre 2016


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?