En 2013 : Libérons notre créativité

Document Victor Leforestier

recommander cette page


2012 a vu les ventes de matériel atteindre des records mais pour des itinéraires innovants et plus respectueux du sol, le matériel à notre disposition est-il adapté ? Autrement dit : notre créativité n’est-elle pas limitée par le matériel que l’on nous propose ?

Voici quelques exemples de machines adaptées à des conditions précises pour plus de respect du sol :
- Un porte outil large pour le trafic contrôlé en légumes de plein champ JPEG - 135.8 ko Ce porte outil sera utilisé sur la ferme de Kjeldhal qui pratique déjà le trafic contrôlé. Voici un exemple de ce type de machine au semis de betteraves : JPEG - 163.6 ko Cela permet de rouler sur moins de 10% de la surface du sol, donc d’éviter la compaction et de rouler sur la tête des vers de terre sur le reste.

Un maraîcher de l’Eure a lui inventé le même type de portique propulsé par l’énergie éolienne, l’Eole Tract : http://youtu.be/8hvzK4ZGTo4

- Voici deux exemples de réalisations "maisons" sur la ferme des Vaalburg qui pratique le trafic contrôlé en légumes de plein champs. Cette planteuse automotrice sur chenilles à été dessinée spécialement pour repiquer les céleris. Elle est guidée par GPS RTK. JPEG - 205.8 ko Ce plateau automoteur à été fait sur une base d’automotrice à betterave modifiée. Elle permet de charger les céleris dans le champ, en suivant les traces de l’arracheuse. JPEG - 183.4 ko Grâce au trafic contrôlé sur des productions de haute qualité, les Vallburg ont constaté de 30 à 60% de bénéfice en plus. Grâce à :
- 5 à 10% de rendement en plus
- 5 à 10% de coûts en moins grâce à moins de travail du sol
- 5 à 10% de rendement supplémentaire grâce à l’utilisation de compost. La qualité du sol sert la qualité du produit.

- Plus spécifiquement pour le semis direct, les suisses sont passés maître dans les automoteurs de semis dont voici quelques exemples : JPEG - 127.2 ko JPEG - 141.4 ko



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?