Véolia Propreté

  • Veolia qualité

Le dernier article publié

Valeur agronomique du compost

Voir l'article

Actuellement, la France importe 60% de l’azote (dont la fabrication est très gourmande en gaz fossile) et 100% du phosphore et de la potasse utilisés comme engrais. Il convient de favoriser la dynamique du retour de la matière organique dans le sol.
En effet, la matière organique, facteur essentiel de fertilité, fait défaut pour 36% des terres arables françaises. Valoriser la matière organique permet également la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).
Il faut mettre en place un cadre (...)

Actuellement, la France importe 60% de l’azote (dont la fabrication est très gourmande en gaz fossile) et 100% du phosphore et de la potasse utilisés comme engrais. Il convient de favoriser la dynamique du retour de la matière organique dans le sol.

En effet, la matière organique, facteur essentiel de fertilité, fait défaut pour 36% des terres arables françaises. Valoriser la matière organique permet également la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Il faut mettre en place un cadre incitatif afin de développer l’utilisation d’engrais et d’amendements organiques à partir de la biomasse. La biomasse inclut un grand nombre de produits de l’exploitation forestière ou agricole, ainsi que de la fraction organique des flux de déchets industriels ou municipaux.

Les fertilisants non fossiles répondent pleinement à une logique de développement durable en luttant contre le changement climatique, en réduisant la part des importations.

Principe : Favoriser le retour à la terre de la matière organique et amender ainsi des sols qui s’appauvrissent.

La valorisation agronomique doit être développée au même titre que les autres filières.

- Promouvoir la gestion sélective de la matière fermentescible, collecter des déchets dangereux afin de ne pas polluer la fraction fermentescible ;
- Favoriser les aides incitatives à l’achat de compost par les utilisateurs (mesure agri-environnementale dans le cadre de la politique agricole commune) et d’aide à la tonne de compost commercialisé (aide à l’exploitation, TVA réduite) ;
- Créer des aides à l’investissement pour des plateformes de co-compostage de déchets organiques de différentes origines (déchets organiques des ménages, des services municipaux, des IAA, de la grande distribution, des déchets agricoles …).

Principe : La valorisation agronomique des déchets contribue à la restauration du « patrimoine sol ».

Il convient de favoriser la dynamique du retour de la matière organique dans le sol qui est un déterminant majeur du fonctionnement de l’écosystème.

Pour garantir une teneur minimale de matière organique, il est indispensable d’adopter une vision globale, de considérer l’ensemble des acteurs et d’inscrire les actions dans une perspective de développement durable ; Le recours au compost à partir de résidus verts ou encore de déchets biodégradables est une voie qui mérite d’être développée.


Les autres articles

Faire du déchet une ressource

Voir l'article

Par définition, nos métiers d’assainissement, de collecte, de traitement et de valorisation des déchets contribuent au développement durable : nous récupérons et transformons les résidus des activités humaines pour les restituer à la nature de la façon la moins dommageable. Mais si, par vocation, nous servons l’environnement, notre philosophie d’entreprise est d’aller plus loin que le seul exercice de notre métier.
Aller plus loin, c’est élargir notre champ de vision au-delà des impératifs commerciaux de (...)

Veolia qualitéPar définition, nos métiers d’assainissement, de collecte, de traitement et de valorisation des déchets contribuent au développement durable : nous récupérons et transformons les résidus des activités humaines pour les restituer à la nature de la façon la moins dommageable. Mais si, par vocation, nous servons l’environnement, notre philosophie d’entreprise est d’aller plus loin que le seul exercice de notre métier.

Aller plus loin, c’est élargir notre champ de vision au-delà des impératifs commerciaux de court terme. Les solutions que nous développons doivent être, aujourd’hui comme demain, acceptables.

JPEG - 78.2 ko

Aller plus loin, c’est aussi nous dépasser. Être le plus international des groupes de propreté, et le plus global crée l’ardente obligation d’exemplarité qui incombe à tout leader.

Aller plus loin, c’est également montrer la voie à notre industrie. Quand Veolia Propreté s’impose, dans le monde entier, des normes environnementales minimales, quelle que soit la réglementation en vigueur, nous espérons que son intransigeance fera école. Aller plus loin, c’est enfin exercer notre responsabilité sociale. Il nous appartient d’agir pour replacer l’homme au centre de la croissance économique. »

Denis Gasquet
Directeur général Veolia Propreté, Directeur général adjoint de Veolia Environnement


Le compostage, ramener la matière organique dans les sols

Voir l'article

Nos prestations de compostage contribuent à revitaliser les sols en transformant les déchets organiques en fertilisants. Du tri au traitement en passant l’exploitation de plates-formes dédiées, elles couvrent l’ensemble de la chaîne pour offrir aux agriculteurs et aux collectivités locales des solutions de valorisation de leurs déchets verts.
Des sites d’excellence
Bio-déchets des ménages, boues urbaines et industrielles, déchets verts... Nos plates-formes de compostage valorisent tous types de (...)

Veolia compostNos prestations de compostage contribuent à revitaliser les sols en transformant les déchets organiques en fertilisants. Du tri au traitement en passant l’exploitation de plates-formes dédiées, elles couvrent l’ensemble de la chaîne pour offrir aux agriculteurs et aux collectivités locales des solutions de valorisation de leurs déchets verts.


Des sites d’excellence

Veolia plateformeBio-déchets des ménages, boues urbaines et industrielles, déchets verts... Nos plates-formes de compostage valorisent tous types de déchets organiques via des processus de traitement innovants. Dans le Nord – Pas de Calais par exemple, nous avons développé une unité pilote de méthanisation, capable de produire des fertilisants mais aussi de l’électricité à partir du biogaz issu de la fermentation. Soutenue par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) et l’Union Européenne, l’initiative permettra d’évaluer les potentialités techniques, économiques et environnementales de cette nouvelle technique. A Dandenong en Australie, notre site a obtenu la certification délivrée par l’Agence australienne des gaz à effet de serre.

Une production récompensée

Veolia contrôleNous accordons une importance toute particulière à la qualité et à la traçabilité de nos produits, ainsi qu’au respect des normes en vigueur. Fruit de cet effort, nos composts ont été récompensés par 9 Ecolabels européens, qui garantissent la qualité environnementale du produit final. Le compost produit dans la nouvelle usine de Launay-Lantic (Côtes D’Armor) dépasse même les exigences de la future norme française NFU 44 051 et du CERAFEL (Comité Economique Régional des Fruits Et Légumes de Bretagne). Une performance rendue possible par le recours à des techniques de pointe : biostabilisateur rotatif, tri balistique et magnétique pour évacuer le verre, les éléments métalliques, etc.

Notre engagement de qualité

Depuis 1997, le Centre de Recherches pour l’Environnement, l’Énergie et le Déchet (CREED) et l’INRA étudient la valeur agronomique de nos composts issus de déchets urbains. Avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et l’ADEME, nous analysons également la sécurité sanitaire de l’utilisation de nos composts, notamment en matière de germes pathogènes. Le CREED a ainsi démontré que la maîtrise de l’aération, de la structure du massif de déchets, du profil de température et de la conduite de la fabrication du compost permettait de supprimer ces germes et les émissions olfactives.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?