18
juin

Michel Lambotte

Convaincre le citoyen

Potirons sous CV et haricots sansAu potager collectif, j’échange souvent avec un ami que je connais depuis 45 ans. Comme moi il est d’origine ardennaise (têtu comme une mule...)
Voyant qu’il avait un épais couvert de moutarde, je lui ai proposé de cultiver son jardin sans travail du sol.
Pour les potirons c’était ok ; pour les haricots, c’était niet : il fallait travailler le sol.
On voit le résultat, le plein de digitaires dans les haricots, un peu dans les potirons là où le couvert n’est pas assez épais. Aujourd’hui, les potirons ont pratiquement couvert toute la surface, et je l’ai prévenu de ne pas trop remuer la terre, de peur de réveiller les digitaires.
Que faut-il de plus pour montrer l’effet du travail du sol sur le réveil des adventices ?
Il est très content du choix que je lui ai proposé pour ses potirons, pas de travail du sol, potirons plantés rapidement et une propreté relative de ceux-ci grâce au couvert de moutarde.
C’est à mon avis une bonne base pour le convaincre d’un autre type de couvert plus conséquent ; on va travailler là-dessus.
Comme vous le dites tous, il faut travailler la photosynthèse et foutre la paix au sol.
Encore une preuve qu’il faut se convaincre et convaincre par étapes.

recommander cette page


SUR LE MÊME SUJET : Couverts végétaux

SUR LE MÊME SUJET : Maraîchage / arboriculture


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?