Jardiner bio ne veut pas dire payer plein pot !


JPEG - 322.5 koUne idée reçue revient souvent lorsque l’on parle de jardinage bio : cela prend du temps et peu coûter de l’argent. Pourtant, il n’en est rien. Personnellement, je passe autant de temps dans mon potager bio aujourd’hui qu’il y a une quinzaine d’année lorsque j’utilisais divers produits inutiles.

Profiter des déchets

Il s’agit de mieux comprendre le fonctionnement de son potager pour produire de la qualité. Un potager n’a aucunement besoin d’engrais chimique pour croitre correctement. Il lui suffit simplement d’obtenir des minéraux. Pour cela, pas besoin de vous diriger vers un hypermarché. Votre poubelle sera votre meilleur allié. Difficile à croire n’est-ce pas ? Pourtant, cette dernière est susceptible de contenir une multitude d’éléments pouvant satisfaire les besoins de votre potager. Tout d’abord, vous pouvez penser à faire de vos déchets organiques un compost. Epluchures de carottes, trognons de pomme et autres résidus organiques pourront être transformés en engrais grâce à la mise en place d’un bac à compost. Veillez à ce que vos déchets soient issus de produits bio, dans le cas contraire certains peuvent nuire aux insectes et vers qui permettront d’améliorer la décomposition de vos déchets.

Jardiner mieux

Ensuite, les français grands amateurs de café peuvent lire dans le marc de café « engrais pour mon jardin ». Plus sérieusement, le marc de café favorise le développement des jeunes pousses. Une fois bien plantées, les jeunes pousses profitent d’une terre fertile grâce au marc de café. De plus, le marc de café est un bon répulsif contre certains nuisibles. Pour finir, il faut bien comprendre que lorsque l’on souhaite cueillir un produit de qualité dans son jardin, il faut fournir un travail pour le mériter. On ne récolte que les fruits que l’on a semés après tout. Le bio ne coûte pas plus cher et ne demande pas plus de temps. Il faut simplement repenser son organisation et réapprendre certaines bases du jardinage.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?