Cultures intermédiaires en interculture longue

Hervé FRANCOIS et Florence LEON - Chambre d’Agriculture des Pays de Loire ; juillet 2014



Télécharger le document
(PDF - 1.9 Mo)

La mise en place des cultures intermédiaires, démarche volontaire ou imposée par le contexte réglementaire (Directive Nitrates), a toute son importance au sein de la rotation. Les couverts végétaux ont leur place en tant qu’outil agronomique pour gérer la fertilité du sol mais également pour lutter contre les adventices ou encore les bioagresseurs (ravageurs et maladies). Si la valorisation en tant que fourrage complémentaire oriente fortement le choix du couvert, les autres avantages comme les effets restructurants du sol, la fixation de l’azote ou le développement de la biodiversité sont très sollicités. Au-delà d’un simple aspect réglementaire, les cultures intermédiaires sont de réelles cultures à gérer pour obtenir un maximum de bénéfices.

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?