Pourquoi passer au Sol Vivant 1/2...


Présentation de Odette Ménard le 17-09-2013

PS : Cet article est très long car il s’adresse à tout lecteurs. Cette 1ère partie parlera du "Pourquoi" passer au sol vivant, l’article qui suivra parlera du "Comment" en s’illustrant d’un exemple.

Pourquoi, Contexte économique.

JPEG - 85.1 ko

JPEG - 61.1 ko

Tout commence avec les 2 graphiques ci-dessus, il ne s’agit pas d’un dessin de mon fils mais bel et bien de la courbe du prix du blé depuis 2 ans. Ces variations me font tellement tourner la tête que je ne sais plus où nous en sommes, et si j’écoute les grands spécialistes, ils disent tous qu’après une forte hausse, il y a une baisse et vice-versa.....
Ne paniquons pas, voici un petit rappel des coûts de production moyen de ma région.

Marge brute 2013 pour le département de la Mayenne

Sur ce document très complet, vous aurez remarqué en fin de document comment les charges opérationnelles du blé ont explosées en 5 ans, passant de 280 à 400 € en grande partie à cause du prix des engrais qui représente 30 % des charges opérationnelles.

Les courbes du blé ci-dessus nous explique qu’il va falloir s’habituer à la volatilité, et pour évité de vendre à perte, il faut absolument connaître son prix de revient :
Syndicat agricole du 29-11-2012

Tableur pour connaitre son prix d’équilibre

Coût de production du blé tendre récolte 2014 : Arvalis, 09-2014

Je vous simplifie le travail, voici 2 tableaux issu de 500 fermes de l’ouest de la France, vous êtes dans le rouge ou pas ???

- Marge net 2014 en fonction du rendement et du prix de vente.

Marge Blé 2014 Marge Colza 2014

- Allez, fini les chiffres, les cours actuels ne laissent entrevoir aucun profit.
Quand je dis : "fini les chiffres", cela signifie que, à trop les regarder, on peut se diriger droit dans le mur...

- Le mur, certains vont malheureusement le percuter de plein fouet cette année, soit parce qu’ils n’auront pas réussi à vendre ou assurer un prix de vente qui couvre les charges, soit parce qu’ils n’auront pas réussi à obtenir un rendement suffisant pour diluer les charges....

- Pour ceux qui me connaissent, je ne suis pas un médium ou un gourou, mais un simple paysan qui cherche à mettre en place sur sa ferme une stratégie performante et durable sur le long terme.
Les quelques graphiques ci-dessus nous démontrent qu’un agriculteur doit être un excellent gestionnaire, tout comme un très bon technicien afin de sécuriser un système performant et durable, viable quelque que soit le prix des céréales...

- Vous en avez marre de travailler pour rien, marre de voir vos efforts ruinés par un orage ou une sécheresse, marre de toujours devoir investir pour produire encore plus.
Etes vous près à vous faire mal à la tête ???
Etes vous près à remplacer le travail physique par du cérébral ???

Comment, passer au Sol Vivant

JPEG - 93.1 ko

- Avant de vous expliquer les changements que j’ai fais sur ma ferme pour passer au sol vivant, je me suis inspiré de l’expertise d’Odette Ménard qui est venu dans le réseau BASE à de multiples reprises.

Il faut dire que j’ai la tête dur, pas facile de changer les pratiques, et c’est encore plus dur lorsque l’on ne sait pas vers quoi tendre et que l’on a pas de modèle (où que l’on n’arrive pas à le voir).

Je vous laisse lire ce diaporama, relire et encore le relire, vous ne trouverez pas de photo de machine ( ferraille ) qui vous faciliterait la transition vers un sol vivant tout simplement parce que la clé de la porte est dans vos mains, et non chez le concessionnaire...
Regardez attentivement le mur.........., reculez.........., cherchez ce qui chez vous pose problème sur votre ferme pour avoir un sol en santé..............., et transformer cet inconvénient en avantage.
A ce moment précis, une porte devrait s’ouvrir dans le mur...

Au cas où le diaporama ci dessus ne s’affiche pas sur votre navigateur, essayer les liens suivants :

Lien vers l’album Google

< !—>

< !—>

Comprendre, Planifier la pré-séance à un Sol Vivant

- J’adore cette photo, je pourrais la regarder des heures, et me dire, “Philippe, mais qu’est ce que tu est c.. !!!.”

Comprendre la transition

- Bon, ok, j’ai compris, mais comment mesure t-on la différence entre un sol vivant et un autre, vers quoi dois-je tendre ???

- Vidéo de Michel Roesch présentant le test de stabilité structural.( lien vers son site Sol vivant.fr)

- Vous voulez encore plus d’infos sur l’agronomie, la biologie du sol, la matière organique, allez donc consulter la bibliothèque de notre ami Christophe Barbot

Prendre le temps, Mise en pratique du Sol Vivant

- Si vous souhaitez passer au sol vivant, la vidéo ci-dessus vous aura bien démontré qu’il faut remplacer le travail mécanique par du biologique. Je ne vous dirais pas de vendre tout le matériel de la ferme, juste les outils qui retournent les horizons et pulvérisent le sol ( cover-crop, chisel, vibro, charrues,...), ainsi que les chevaux plombeux qui encombrent.

Ensuite, il va falloir réfléchir à «  comment faire pour ne rien faire ???  », et se fixer un échéancier afin d’avancer doucement mais sûrement.

Changer nos pratiques pour vrai

- Théoriquement, au fur et à mesure que vous allez prodiguer des soins maternels à votre sol ( le nourrir, le protéger, le consolider, le structurer, arrêter de le compacter, ...), la santé de votre sol va progresser, à peu près à la vitesse que vous allez le chérir.

Planifier la transition

Avoir du plaisir

- Il est temps de clore ce topic, j’espère qu’un jour vous aurez le plaisir de montrer votre sol au public, d’expliquer votre travail de protecteur. Des groupes naissent un peu partout pour comprendre, échanger, essayer, n’hésitez pas à les rejoindre, vous y serez toujours accueilli à bras ouvert ( cf. les paroles de Magic System sur le topic précèdent) .

- Les couverts d’1,8 m de haut n’impressionnent pas Denis Laizé

- Un ver de terre pour faire labour Sur cet article, il est dit que je fais du bio, c’est un peu vrai si l’on se réfère à la définition du petit Larousse.
Agriculture Biologique = Agriculture fondée sur la valorisation des processus biologiques naturels. (Synonyme : agrobiologie.)

- Le 10 janvier 2012, le Parc du Marais poitevin et le lycée Bel Air de Fontenay-le-Comte ont organisé une journée consacrée aux pratiques agricoles respectueuses des sols.

- J’espère que cet article très ( trop) documenté vous aura plu, je voulais juste bien faire un rappel des BASES pour que chacun de vous identifie ce qu’il doit changer sur sa ferme pour accéder au sol vivant. Il n’y a pas de recette ici mais une multitude de petites choses qu’il faut comprendre pour passer d’exploitant à cultivateur.


Définition du Cultivateur par asso-base

Dans mon prochain topic, je vais vous dévoiler les changements que j’ai entrepris depuis presque 2 ans maintenant sur ma ferme. Chaque changement a trouvé son origine dans le diaporama d’Odette Ménard, il ne s’agit pas d’une révolution, mais de petits changements ici et là qui vont apporter une cohérence à toute mon exploitation.
Rien n’est encore acquis mais je sais maintenant où je veux aller et comment je vais le faire, enfin presque...


Documents joints

  • Maine Libre 31-10-2014(PDF - 544.1 ko)

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?