Impact du glyphosate sur la vie du sol

Le Docteur Thierry Tétu, maître de conférence à l’Université de Picardie Jules Verne, sur la base d’expérimentations fondamentales réalisées en mésocosme (pots), conclut que le glyphosate n’affecte pas de manière significative la vie microbiologique du sol lorsque celui ci est employé à dose normale en laboratoire. Lors de l’assemblée générale de l’association Base, il a, par ailleurs, témoigné de ses observations en plateforme d’essais sur les conséquences négatives à moyen terme du labour et de la fertilisation azotée sur le stockage de carbone et les rendements.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?