Encore trop de personnes nient l’évidence !


couverts cambraiCes deux photos ont été prises à quelques km d’écart, le 12 septembre dans le secteur de Cambrais (59), le lendemain des pluies diluviennes qui ont provoqué des inondations un peu partout dans le secteur. Alors que certains agriculteurs ont encore peur que les couverts consomment l’eau disponible pour les cultures suivantes, combien de mm supplémentaires le sol couvert a-t-il absorbé de plus que son voisin qui, fragilisé par un déchaumage, s’est mis à ruisseler.
erosion cambraiEn complément, ces mm représentent des milliers de m3 (1 mm qui ruisselle équivaut à un volume de 10 m3/ha qui quittent la parcelle) qui convergent rapidement vers les points bas au sein d’un bassin versant et aggravent les risques d’inondation : encore une évidence que beaucoup refusent de considérer, qu’il s’agisse de l’intérêt des couverts en particulier et de l’agriculture de conservation en général.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?