A la recherche de solution(s)


JPEG - 26.4 ko
- Rassurez vous, je n’ai pas mangé du cheval enragé, enfin je pense... J’ironise un tout petit peu, mais le quotidien de la société dans laquelle je vis actuellement devrait tout de même m’interpeller un peu. Je vous laisse regarder en avant garde ce petit sommaire d’un film que j’apprécie peu puisque comme beaucoup il n’aide pas vraiment la société a trouver de solutions, il a tout du moins le mérite de provoquer la réflexion :

- Pour faire suite à ce reportage , je me permet de récupérer une vidéo mise sur le site A2C, simplement parce que j’ai trouvé sur le net une version sous-titrée en Français. Et cette fois-ci, nous rentrons dans le vif du sujet avec des solutions mises en pratiques depuis plusieurs années déjà. Certes, la solution proposée ici décoiffe un peu, mais elle a le mérite d’être appuyée sur des cas concrets. S’en parler de reverdir les déserts ou démonter toutes nos étables financées par la mise au norme, j’apprécie la remise en cause de ce scientifique ainsi que ce qui l’a aidé à trouver , "la solution". Il a copié la nature.
- Sur ma ferme, j’essaie toujours de respecter une règle simple, la graine est pour l’homme, la plante pour le sol. J’ai donc un peu l’impression de me retrouver dans ce reportage, évidemment "l’argent verte" pollue encore mes sols aux dire de certains, mais est-ce fondé ??? (Je vous réserve pour plus tard un petit topic sur des comptages de vers de terre dans mes champs, j’en tremble encore...)

Si quelqu’un a le pouvoir de faire suivre cette vidéo à nos décideurs, ce serait sympa car soutenir des industries, des filières agricoles, promouvoir des énergies nouvelles issu de la méthanisation n’a aucun sens si demain on n’arrive plus à nourrir nos animaux...
- Sur ce, bonne conférence et gardé les pieds sur terre, ou plutôt gardé la terre qui est sous vos pieds....

Allan Savory : Comment transformer nos déserts en prairies et inverser le changement climatique

« La désertification est un joli mot pour la terre qui se transforme en désert », commence Allan Savory dans ce puissant discours. Et de manière terrifiante, ça arrive à peu près aux deux tiers des prairies dans le monde, en accélérant le changement climatique et en poussant des sociétés pastorales à sombrer dans le chaos social. Savory a consacré sa vie à arrêter cela. Il croit maintenant — et son travail à ce jour le montre — qu’un facteur surprenant peut protéger les prairies et même récupérer les terres dégradées qui était autrefois des déserts.

Il me reste une vidéo en stock, il s’agit d’une ferme pilote au Burkina Faso qui a été crée par une association, l’AZN un peu à l’image du réseau BASE en France. Des paysans pour des paysans, certes encore une fois nous sommes très loin de l’actualité de nos champs, on ne parle pas ici d’agriculture de conservation mais la remise en cause des pratiques locales est magnifique, les 10 dernières minutes de ce film sont magnifiques et ressemble étrangement à ce qui se passe dans nos campagnes, du plaisir retrouvé pour ceux qui mettent en oeuvre une agriculture innovante...
- les films de l’AZN


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?