14
nov

Frédérique Hupin

Les enfants au pays des vers de terre

Quand 7 enfants de 5 à 8 ans partent à la recherche de vers de terre dans une ferme qui ne laboure plus depuis 15 ans, ça donne ceci.

  • Les enfants au pays des vers de terre
  • Les enfants au pays des vers de terre
  • Les enfants au pays des vers de terre

J’ai profité des congés d’automne pour emmener les enfants en ferme à la recherche de vers de terre. Les enfants les ont rincés, triés par grande famille, puis relâchés. Malgré la brume et le froid, ce fut un moment sensationnel pour eux.

Grâce à une clé de détermination simplifiée disponible sur le site de l’observatoire participatif des vers de terre, les enfants ont facilement classé les vers de terre.
Résultats  : 36 vers de terre / m² en 30 minutes répartis comme suit
- 9 vers épigées
- 19 vers anéciques dont 11 à tête noire et 8 à tête rouge
- 8 vers endogées
Pour un mois d’octobre c’est plutôt pas mal. Une bonne moyenne en terre agricole avec le protocole moutarde est d’en trouver entre 20 à 75 en période de sol humide (janvier à avril).
Ce qui est également un bon résultat dans ce cas-ci est qu’on ait trouvé des vers répartis dans les trois catégories écologiques.

Voici le protocole moutarde. En gros, on dilue de la moutarde dans un arrosoir, on arrose une placette de 1 m² et on recommence après 15 minutes.

Merci au site A2C pour l’idée.
Voici l’article de Matthieu Archambeaud (2011) qui m’a inspirée : Observatoire participatif des vers de terre

Cet observatoire propose une méthode simplifiée d’observation et de comptage des vers de terre. En s’adressant à toutes les personnes volontaires pour l’observation de ces magroorganismes du sol, il va permettre de rassembler et d’analyser les observations collectées au niveau national. Cette démarche est réalisée par l’Observatoire de Rennes (OSUR CNRS) et se fait en collaboration avec le Muséum National d’Histoire Naturelle (CERSP, UMR 7204) dans le cadre d’un projet d’observatoire de la biodiversité ordinaire en milieu agricole.

Lombrics dans une parcelle agricoleL’Observatoire Participatif des Vers de Terre a pour objectifs de :

- proposer un outil d’évaluation simplifiée de la biodiversité animale à l’aide des vers de terre dans les sols agricoles ou naturels
- rendre possible ces observations par divers publics à l’aide d’un protocole simplifié : agriculteurs, scolaires, naturalistes, chasseurs, jardiniers, gestionnaires de milieux naturels ou très anthropisés (sols urbains, technosols, …)
- établir progressivement des référentiels de ces macroorganismes du sol grâce à la participation du plus grand nombre de personnes.

Le protocole de prélèvement est consultable ici : protocole OPVT
(n’oubliez pas que le prélèvement des vers de terre ne peut se faire efficacement qu’en sol humecté, soit entre janvier et avril) Nous vous renvoyons également à cette vidéo en ligne sur A2C.

La détermination des lombriciens peut être faite grâce à ce document : identification OPVT

Le document suivant rappelle l’importance des vers de terre dans le fonctionnement des écosystèmes : Connaissance des lombriciens

Et on peut consulter moult documents et saisir ses données en ligne ici :

https://ecobiosoil.univ-rennes1.fr


recommander cette page


DU MÊME AUTEUR : Frédérique Hupin


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert