2
janv

Lhoist

Témoignage : Produire une ration de base au moindre coût et de qualité

JPEG - 93.5 ko
Vincent AUFFRET, installé en GAEC père/fils à PLEYBEN (29) et responsable des cultures sait « qu’avec la terre si on ne donne pas on n’a pas !  »

Exploitation référente chez Triskalia sur le Sud et le centre Finistère, Vincent teste les solutions Oxyfertil depuis plus de 5 ans.

« Nos prairies ont retrouvé rendement et qualité, l’orge et blé sont en augmentation très sensible de rendement ainsi que le maïs grain. »

L’exploitation gère 154 ha de SAU (42 ha de céréales, 8 ha de légumes, 5 ha de colza, 49 ha de maïs, 2 ha de betteraves fourragères, 48 ha d’herbe, 120 VL sur aire paillée produisant 940000 litres de lait.

- Le chaulage est pratiqué sur les terres en redressement avec 1 tonne d’Oxyfertil 82.10 (Ca.Mg) broyée vrac principalement sur les têtes de rotation comme le maïs, le colza et les légumes (25 tonnes minimum par an) ;
- Sur les terres à l’entretien, les céréales reçoivent 300 kg par ha et par an d’Oxyfertil 82.10 calibrée (10 tonnes en 2012) ;
- L’an prochain, pour les parcelles les moins riches en P2O5 et K2O, sera appliqué de l’Oxyfertil 0.10.20.35.6 (N.P.K.Ca.Mg) (10 tonnes).

L’amendement basique est raisonné de cette manière pour la 82.10 broyée depuis 5 ans et pour les apports de calibrée 82.10 depuis 3 ans.
Le chaulage des prairies sera à intensifier en 82.10 et 0.10.20.35.6 dans les prochaines années.

« Nous voulons maintenir le potentiel de l’outil de production, valoriser et faire travailler les fumiers, tout cela pour produire une ration de base au moindre coût et de qualité. »

recommander cette page


DU MÊME AUTEUR : Lhoist


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert